Les USA préoccupés à travailler pour ramener la paix à l’Est

0

Les Etats-Unis d’Amérique sont disposés à travailler avec l’Assemblée nationale de la RD-Congo dans des domaines qui favorisent la paix, la prospérité, la lutte contre la corruption, la traite des humains ainsi que sur des sujets qui portent sur les droits de l’homme. C’est ce qui ressort de l’audience que la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a accordé, mardi 14 janvier, à l’ambassadeur des USA en poste à Kinshasa, Mike Hammer.

A l’issue de cette audience de près d’une heure, le diplomate américain a dit être venu féliciter la présidente de la Chambre basse du Parlement pour son prix de la Femme d’influence politique en 2019. «A cette occasion, nous avons discuté avec elle sur ce que les USA peuvent faire avec l’Assemblée nationale pour l’avancement de la paix, la prospérité, les droits de l’homme, la lutte contre la corruption et la traite des humains», a déclaré Mike Hammer.

Pour l’ambassadeur américain, il était question de connaître l’agenda de la présidente de l’Assemblée nationale en cette année 2020, reconnue comme année d’actions en vue de permettre au gouvernement américain de voir comment travailler avec cette Chambre dans des sujets sus-évoqués. «En tant que partenaire de la RD-Congo, nous avons également parlé de la possibilité des investissements américains dans ce pays qui offre beaucoup d’opportunités dans les domaines agricole, énergétique et autres en vue de créer des emplois», a souligné le diplomate américain accrédité en RD Congo.

Pour lui, le conflit armé qui bat son plein à l’Est du pays a aussi préoccupé les deux personnalités. «Avec Mme Mabunda, nous avons aussi évoqué le conflit armé à l’Est avec l’ADF qui est très dangereux dans cette partie de la République. La préoccupation des USA est de travailler pour ramener la paix à l’Est. Parce qu’avec la paix, on peut générer des emplois dans cette partie du pays», a martelé l’ambassadeur américain en RD-Congo avant de rappeler que le rôle de son pays est de soutenir les efforts du gouvernement RD-congolais dans la quête de la paix.

Dorian KISIMBA