ActualitésCultureSanté

Ouvrage du Prof Félix Momat, «L’accouchement par voie naturelle après une césarienne antérieure, c’est possible!» porté sur les fonts baptismaux

Oliver Lembe Kabila, très impliquée dans la promotion de la planification familiale, s’est chargée du baptême de ce livre dont elle a commandé 200 exemplaires pour soutenir son auteur et contribuer à la sensibilisation des médecins, des infirmiers et des femmes césarisées…

«L’accouchement par voie naturelle après une césarienne antérieure, c’est possible». C’est l’intitulé de l’ouvrage du Professeur docteur Félix Momat Kitenge, vice-ministre du Budget. Le livre a été porté sur les fonts baptismaux vendredi 26 février par Marie-Olive Lembe Kabila, présidente de l’ASBL Initiative Plus et première Dame honoraire.

Parue en décembre 2020 aux Editions Universitaires Européennes à Berlin en Allemagne, l’ouvrage se veut une véritable contribution à la réduction du taux de morbidité maternelle et périnatale par une gestion rationnelle des accouchements sur utérus cicatriciel en milieux hospitaliers peu nantis. Cette œuvre s’adresse aussi à toutes les femmes césarisées, priées de garder espoir et de ne plus trop croire à l’opinion qui les condamne à la dure épreuve de la césarienne après un accouchement dystocique antérieur.

Pour connaitre quel genre de patiente peut accoucher par la voie césarienne ou soit par la voie naturelle, le Docteur Félix Momat recommande aux professionnels de santé l’utilisation du score de PAUM, qui servira de guide. L’auteur a tenu à expliquer le sens du concept PAUM qui voudrait simplement dire présentation du fœtus -P-, âge maternel -A-, hauteur utérine -U-, et rupture des membranes -M.

A en croire le Docteur Momat, le contrôle minutieux de ces quatre éléments constitue la voie à suivre pour préparer les femmes gestantes antérieurement césarisées et contribuer à la diminution du taux de mortalité maternelle. Il aura pour effet l’amélioration de la qualité dans les indications de la césarienne, l’augmentation des taux des césariennes prophylactiques ainsi que la meilleure sélection de patientes soumises à l’épreuve utérine.

Félix Momat a pu concevoir le score PAUM et attester de son efficacité après avoir suivi et soumis à l’accouchement par voie naturelle 290 femmes à travers 4 provinces. Sur 290 femmes 283 ont accouché par voie basse contre seulement 7 qui ont connu des complications. Le contenu de ce nouveau livre sera vendu dans plusieurs librairies du pays à 90 USD, et dont l’achat pourra se faire également en ligne via le site internet www.morebooks.de, est tiré de la thèse d’agrégation de l’auteur présentée et défendue pour l’obtention du titre de docteur en gynécologie obstétrique à la Faculté de médecine de l’Université de Lubumbashi.

C’est un ouvrage évocateur et interpellateur, qui s’adresse à la fois aux pouvoirs publics, aux médecins, aux infirmiers présents au front pour préparer et accueillir la naissance des êtres humains. Il s’inscrit en faux contre cette opinion qui condamne la femme antérieurement césarisée à ne donner la vie qu’à l’issue d’un accouchement dystocique. 

Il permet à l’accoucheur de récolter les éléments cliniques déterminant la césarisation ou pas de la gestante. Un outil utile pour des pays aux particularités de la RD-Congo. Reconnue dans son implication à promouvoir la planification familiale, l’épouse de Joseph Kabila a commandé 200 exemplaires pour soutenir le Professeur Momat.

José BABIA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer