ActualitésNation

Opération son de cloche à Kinshasa: le CLC passe à l’acte à Kinshasa

C’est parti. La bataille contre le régime en place est lancée par le Comité laïc de coordination de l’Eglise catholique pour réclamer l’application intégrale de l’Accord politique du 31 décembre 2016 sous les bons offices de la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO. Chaque jeudi à 21 heures, les sons des cloches, klaxons, sifflets et autres vuvuzela seront entendus dans la ville de Kinshasa. Des actions nocturnes bruyantes mais pleines de signification. Certaines voix s’élèvent pour fustiger le tapage nocturne provoqué par ce boucan à l’instar de celui diurne interdits par la loi. Aux dires de certains chrétiens, l’objectif poursuivi dans cette démarche est similaire à celle du mur de Jéricho tombé devant les sons de la trompette. Wait and see.
 
«Chose promise, chose due», dit-on. Les cloches ont bel et bien retenti dans les paroisses catholiques de l’archidiocèse de Kinshasa ce jeudi 14 décembre pendant 15 minutes, soit de 21h00’ à 21h15’. Cette action vise à faire monter vers le Très Haut le cri de révolte du peuple de Dieu ployant sous les souffrances en RD-Congo. Et ce à l’appel du comité laïc de coordination. La suite des événements est très attendue et tout le monde est mis en alerte. Jeudi pendant la journée, le porte-parole de la Police nationale congolaise -PNC- Pierrot Mwanamputu avait promis de faire un constat de tapages nocturnes en cas d’exécution de l’appel du CLC vers 21 heures. Dans un communiqué diffusé le mercredi 13 décembre portant la signature de professeurs Thierry Nlandu Mayamba et Justin Okana, au nom du Comité laïc de coordination -CLC-, la population RD-congolaise, dans tous les quartiers et communes de la ville de Kinshasa, a été invitée à participer à l’action des cloches prévue dans toutes les paroisses de l’archidiocèse jeudi 14 décembre entre 21h00 et 21h15 par un concert de casseroles, sifflets, vuvuzela, klaxons et autres ustensiles pour faire monter vers le Très Haut le cri de révolte du peuple soufrant de Dieu en RD-Congo. «A cette même occasion, le Comité laïc de coordination a appelé les RD-Congolais et RD-congolaise à rester vigilants quant à la suite des événements après le délai du 15 décembre 2017 conformément à son message du 2 décembre 2017», précise le communiqué. Dans les états-majors des partis politiques de l’Opposition, cet appel a été bien accueilli et les militants mobilisés. C’est le cas au sein de l’Union démocratique africaine originelle -UDA-Originelle- parti membre de la Dynamique et du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. «Faisant suite au communiqué du Comité laïc de coordination et à l’appel des évêques membres de la CENCO, le directoire vous demande de participer massivement à l’action des cloches qui aura lieu ce jeudi 14 décembre à partir de 21h00 à 21h15 sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa», pouvait-on lire dans une communication adressée à tous les militants de ce parti par son secrétaire général Patrick Nsakala Malezi.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer