ActualitésDossier à la UneNation

Ni grogne, ni personnel impayé à la Primature

Le Premier ministre Bruno Tshibala est en train de rendre proprement le tablier après avoir accompli son devoir républicain. Voilà que ses pourfendeurs ont choisi ces instants pour tenter de ternir son image. A la faveur de cette campagne de sape, des rumeurs fantaisistes ont été relayées dans la presse faisant état d’une grogne à la Primature due au mécontentement du personnel, impayé pendant 21 mois. Imposture. Un tour samedi au Cabinet du Premier ministre a fait constater le contraire. Les collaborateurs du Chef du gouvernement vaquent allègrement à leurs occupations. Ils se disent même surpris d’apprendre pareille intox.

Jean-Félix Kamanda, le Directeur de cabinet du Premier ministre, a tordu le cou à ces rumeurs et fait part des mensonges propagés dans le but de nuire à Bruno Tshibala, le chef du gouvernement qui a continué le travail de stabilisation du cadre macroéconomique et, surtout, conduit la RD-Congo aux élections caractérisées par la première véritable alternance démocratique, la première passation civilisée et pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat. Avis ou rappel à tous ceux qui, par reflexe ingrat ou même par égarement volontaire, veulent ternir l’image de cet homme entré dans l’Histoire du pays pour avoir bien rempli la mission lui confiée: Tshibala est tout sauf égoïste, il veille au social de ses collaborateurs comme tout bon père de famille. «Il n’y pas grogne à la Primature. Il n’y a pas non plus de personnel impayé», a recadré Jean-Félix Kamanda, balayant d’un revers de la main les accusations de 21 mois d’arriérés de salaires contenues, selon les médias qui les ont relayées, dans un mémorandum transmis au cabinet du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Voici que pareil mémo n’a jamais atterri sur la table de travail du Premier ministre Tshibala, encore moins celle du chef de son administration. «De quelle Primature dont il est question?», s’est interrogé Kamanda, indiquant qu’il s’agit d’un tract, précisant que les membres des cabinets ministériels comme ceux de la Primature sont tous payés au même moment. Assurances du Dircab: tous les collaborateurs du Premier ministre touchent régulièrement leurs salaires et attendent de toucher leurs indemnités de sortie par voie bancaire avant le départ de Bruno Tshibala de la Primature. Jean-Félix Kamanda a cependant reconnu que les membres du Cabinet Tshibala, relativement plus nombreux, ont moins d’avantages que ceux des cabinets Matata ou Badibanga parce que la masse salariale allouée à la Primature est figée et que la taille de chaque cabinet influe sur les enveloppes individuelles. «Les gens ne doivent pas imaginer qu’on minore les salaires pour mettre quelque part», a conseillé le Dircab du Premier ministre.

YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer