ActualitésSociété

Guinée: Ngobila en pourparlers avec une firme turque de recyclage et traitement des déchets

Le gouverneur de la Ville de Kinshasa est plus que déterminé à réussir le pari de la salubrité dans la capitale RD-congolaise. Le week-end dernier, Gentiny Ngobila Mbaka a fait le déplacement de Conakry en Guinée, où il est allé à la rencontre du Group Albarayk, une multinationale turque qui évolue dans plusieurs secteurs tels que le transport urbain, la gestion moderne des déchets, la construction et la modernisation des ports. Sur place, le patron de la ville de Kinshasa s’est d’abord imprégné du travail abattu par le Group Albarayk. Puis, il a échangé avec les cadres de cette firme turque sur la possibilité de conclure un partenariat avec Kinshasa, dans le secteur de l’assainissement et de traitement des déchets.

Les deux parties ont aussi discuté autour d’un probable investissement dans le secteur de transport urbain, avec le déploiement des métrobus à Kinshasa.

Séduit par le savoir-faire de cette firme turque ainsi que son expérience en terre africaine, Gentiny Ngobila Mbaka a rassuré qu’un contrat de partenariat sera conclu dans les tout prochains jours entre les deux parties dans le domaine de l’assainissement et celui du transport en commun. Un coup de pouce sur l’opération Kinshasa bopeto, dans la mesure où le traitement des déchets fait partie des secteurs prioritaires du gouvernement provincial de Kinshasa.

Pour ceux qui ne savent pas, la capitale RD-congolaise produit au moins 3 millions de tonnes de déchets par an, soit une moyenne de plus de 8000 tonnes de déchets plastiques par jour. Il sied de noter que le gouvernement provincial de Kinshasa travaille, depuis l’année passée, en partenariat avec l’entreprise Ok plast dans le cadre du projet Kintoko pour le recyclage des bouteilles plastiques.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer