Actualités

Muyaya sur le livre de Ligodi: «Votre ouvrage me permet de faire un travail de diagnostic»

Le vendredi 05 avril dernier a eu lieu la cérémonie de vernissage du livre intitulé: «Pollution de l’information: fake-news et journalisme dans le monde et en RD-Congo», écrit par le journaliste RD-congolais Patient Ligodi. Cadre choisi: Sultani Hôtel, dans la commune de la Gombe. Parmi les participants, plusieurs personnalités de marque dont Patrick Muyaya Katembwe, ministre de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement. A cette occasion, le patron des médias a loué les efforts fournis par le journaliste à l’ère où les réseaux sociaux ont produit plusieurs pseudos journalistes.

«Bravo! Il faut avoir de la patience pour arriver à recenser tous ces éléments liés à l’information et à la désinformation. Je pense que votre livre sort à point nommé. Il y a quelques jours, j’ai participé à une table ronde avec toute l’équipe de l’USAID et parmi les sujets abordés, il y a eu cette histoire de la désinformation», a souligné Patrick Muyaya. Et d’ajouter: «les statistiques présentées par l’auteur illustrent les fossés dans lesquels nous sommes».

Puis: «Votre ouvrage me permet de faire un travail de diagnostic. C’est-à-dire de comprendre la problématique mondialement et de voir comment cela fonctionne chez nous. Je suis sur le front médiatique contre la guerre que nous mène le Rwanda, mais nous ne connaissons que des drames au quotidien. Pourquoi? Parce qu’il nous arrive de ne partager que les mauvaises nouvelles». Et de poursuivre: «ici, je pense qu’il n’y a pas de remèdes particuliers si ce n’est pas de travailler en coalition. Par exemple, la coalition gouvernement et la coalition journalistes. Finalement, c’est notre métier qui est menacé».

Comme pour expliquer de quelle manière est menacé le métier de journaliste, «n’importe qui peut tweeter une information et atteindre plusieurs personnes en même temps. Il nous faudra dire et présenter à notre population les sources crédibles de diffusion d’informations. Nous ne pouvons y arriver que si nous tous nous nous mettons ensemble», a-t-il ajouté.

L’histoire retiendra que cet ouvrage a été porté sur les fonts baptismaux par le Professeur Daniel Mukoko Samba, en présence d’un des professeurs en Sciences de l’information et de la communication, Jean-Chrétien Ekambo Duasenge. Quant à son contenu, ses lecteurs découvriront que ce livre de 253 pages et sorti de la maison d’édition Mabiki en Belgique, ne se contente pas seulement de poser le diagnostic des maux qui rongent le domaine de l’information, mais il propose également des solutions. Dans la foulée, l’éducation aux médias, la lutte contre les fausses informations…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page