ActualitésNation

RDC: Le ministre Mikulu répond ce samedi à la Commission Infrastructures

Le ministre du Développement rural, Guy Mikulu Pombo, était en audition, jeudi 2 juillet, à la Commission Infrastructures, travaux publics et aménagement du territoire de l’Assemblée nationale. C’était juste pour éclairer les députés nationaux sur la politique du gouvernement en matière du développement rural de la République, sur les actions déjà menées pour la promotion du développement rural et sur les difficultés rencontrées. A toutes ces préoccupations et à d’autres questions connexes soulevées par les intervenants au débat, le ministre Guy Mikulu va répondre samedi 4 juillet aux députés membres de la Commission Infrastructures de l’Assemblée nationale. Dans son exposé du jeudi, il a fait savoir aux élus nationaux que le développement rural reste le secteur moteur d’un véritable développement du pays. Moteur, a-t-il souligné, parce qu’il s’occupe des routes de dessertes agricoles, des activités maraîchères, des logements sociaux, des hydrauliques, etc. «J’ai abordé toutes ces questions pour montrer aux membres de la commission que le secteur que je gère est le nœud du développement à la base, mais qui rencontre beaucoup de difficultés d’ordre financier», a martelé le ministre du Développement rural. Aux députés, il a fait savoir que le problème financier bloqué pratiquement son secteur. «Nous avons des problèmes financiers pour réhabiliter les routes qui facilitent la circulation des biens de première nécessité à travers le pays. Et seuls les partenaires extérieurs tentent de financer ces routes si importantes au pays. Or, pour nous, la priorité en cette période de la Covid-19 reste la réhabilitation de ces routes qui mènent vers les centres de consommation. Je reviens samedi pour ma réplique à toutes les questions posées par les députés», a indiqué le ministre Guy Mikulu.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer