ActualitésSociété

Michelle Bachelet en séjour de travail en RD-Congo

Michelle Bachelet, Haut-commissaire des Nations unies aux Droits de l’Homme, séjourne depuis jeudi 23 janvier en RD-Congo dans le cadre d’une visite de travail. A son arrivée à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, elle a eu des échanges avec le ministre des Droits humains et les membres du comité provincial de sécurité sur la situation qui prévaut actuellement dans cette province. Le gouverneur intérimaire de l’Ituri, Ibrahim Ucircan Bule, a vivement remercié Michelle Bachelet pour l’attention particulière qu’elle a accordée à sa province dans le cadre de sa mission en RD-Congo. Pour lui, cette attention sur sa province qui traverse, a-t-il souligné, une crise depuis 2017 particulièrement en territoire de Djugu, où l’on note des violations de droits de l’Homme commis sur terrain par des miliciens du groupe armé «Codeco», est une marque extrême d’amour pour l’humanité. Par ailleurs, il a reconnu visibles et nécessaires les efforts déployés par le gouvernement RD-congolais pour mettre fin à ces violences à travers les forces de l’ordre. Occasion pour le gouverneur ai de l’Ituri de préciser que plusieurs assaillants ont été arrêtés et condamnés par le tribunal militaire. Estimant que les défis à relever sur les questions sécuritaires et celles liées au respect des droits humains dans sa province restent énormes, Ibrahim Ucircan a demandé à son hôte de soutenir les efforts du gouvernement central et provincial notamment à travers l’appui aux institutions judiciaires de la RD-Congo. Le ministre des Droits humains, André Lite, a, pour sa part, rappelé que la RD-Congo est membre des Nations unies et a besoin de l’accompagnement de toute la Communauté internationale. La commissaire des Nations unies a également rencontré tour à tour les membres des communautés Lendu et Hema avec qui elle s’est entretenue au sujet  des violences commises dans le territoire de Djugu. Après l’Ituri, le calendrier de la mission de Michelle Bachelet en RD-Congo prévoit une rencontre avec le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Elle aura également des entretiens avec   les ministres des Affaires étrangères, de la Défense, ceux de la Justice, des Droits humains ainsi que du Genre, famille et enfant. Avant son départ, elle devra aussi s’entretenir avec les responsables de la Commission nationale des droits de l’homme -CNDH-, les organisations de la Société civile et avec les chefs des agences des Nations unies en RD-Congo. Un autre tête à tête est prévu avec la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RD-Congo, Leila Zerrougui. La mission de Michelle Bachelet sera sanctionnée par une déclaration finale.

Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer