ActualitésNationSécurité

Mbusa et Roxane tablent sur la sécurité dans les Grands Lacs

Le ministre d’État en charge de l’Intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi, s’est entretenu, le mercredi 18 octobre 2023, dans son cabinet, avec la diplomate belge en poste à Kinshasa, Roxane de Bilderling, qui accompagnait deux missi dominici du gouvernement belge. L’état des relations entre la RD-Congo et ses voisins de l’Est ont été au menu de leur entretien.

A cette occasion, Mbusa Nyamwisi a fait part à ses hôtes du succès des travaux de la huitième grande Commission mixte RD-Congo-Ouganda qui a notamment abouti à la suspension d’obligation de visas entre la RD-Congo et l’Ouganda pour les ressortissants de deux pays. Kampala, la capitale ougandaise, pourrait abriter un sommet sur le devenir des troupes de l’EAC et l’évaluation des résolutions prises sur le M23.

«La RD-Congo  entretient des relations d’amitié avec le Burundi, qui, en dépit de ses moyens limités, a résolu de porter assistance à la RD-Congo pour le retour à la stabilité dans le pays face à l’activisme des terroristes du M23 soutenus par le régime de Kigali», a fait savoir le min’Etat Mbusa, précisant que «la SADC est toujours en attente du cantonnement des rebelles du M23».

Concernant les Wazalendo, patriotes RD-congolais, qui combattent le M23, Mbusa Nyamwisi a indiqué aux diplomates belges qu’il s’agit des milices locales qui défendent leurs terres. «Cependant, les Wazalendo ne peuvent pas constituer une solution pour le retour à la paix», a-t-il souligné, notant que «le déploiement annoncé de nouvelles troupes des FARDC sur terrain devrait atténuer l’influence des Wazalendo».

A cette même occasion, Mbusa Nyamwisi a rappelé à ses interlocuteurs que plus de 600.000 déplacés erraient toujours dans la nature suite à la déstabilisation des zones entières de l’Est de la RD-Congo. La question du futur départ des troupes de la MONUSCO a également été abordée par le ministre Mbusa et la délégation belge qu’accompagnait l’ambassadeur Roxane de Bilderling. Le ministre d’État en charge de l’Intégration régionale a exhorté la délégation belge de ne point se lasser dans son accompagnement pour une issue pacifique dans la crise de l’Est.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page