ActualitésDossier à la UnePolitique

Le parti du Prof Masegabio rejoint AFDC-A

Malgré la volonté de nuisance de ses ennemis politiques, qui malheureusement se heurtent à la résistance des millions de cadres, militantes et militants à travers toute la République, le regroupement électoral et politique de Modeste Bahati Lukwebo, Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés -AFDC-A, continue à séduire et à intéresser d’autres partis politiques par ses objectifs. Ces objectifs sont  entre autres, constituer une grande composante politique et une force électorale incontournable, en vue de la canalisation et de la consolidation des stratégies communes aux fins de sauvegarder les intérêts politiques et électoraux des parties signataires; harmoniser les vues aux fins de la gestion saine et efficiente des candidatures ainsi que des dividendes politiques pour une victoire électorale éclatante tant au niveau national, provincial et local. Samedi 17 novembre 2019, un autre mouvement politique a fait son adhésion à cette plate-forme. Il s’agit du parti Renouveau patriotique so-Congo. «Désormais, mes amis, ne vous étonnez pas lorsque vous voyez les drapeaux du parti politique Renouveau patriotique so-Congo flotter devant les sièges de l’AFDC-A à travers la République. Il fait partie de notre regroupement», a avisé Modeste Bahati, autorité morale et président statutaire de cette plate-forme politique. La signature du protocole d’accord est intervenue samedi 17 novembre en présence des membres de la Conférence des présidents de l’AFDC-A ainsi que plusieurs personnalités politiques. «Nous sommes venus signer le Protocole d’accord pour nous permettre d’être ensemble. Et nous avons voulu formaliser notre volonté d’être avec l’AFDC-A et les autres alliés», a déclaré le Professeur Philippe Masegabio Nzanzu Mabelemadiko, président national du parti Renouveau patriotique so-Congo. Il s’est dit étonné d’être reçus avec sa délégation comme des enfants de la maison, mais aussi comme des amis et frères. Le président de ce nouveau parti membre de l’AFDC-A a promis de travailler avec une nouvelle configuration pour gagner ensemble les échéances électorales. Etant donné que l’AFDC-A est l’un des regroupements phares sur l’échiquier national de la vie politique, le Professeur Masegabio et l’ensemble de son parti ont promis tout son apport aux côtés de la plate-forme politique Modeste Bahati.

Des résultats positifs

Lors des élections législatives du décembre 2018, le regroupement politique AFDC-A a présenté 1.215 candidatures ventilées comme suit: 500 aux législatives nationales et 715 aux législatives provinciales. «Après l’invalidation de quelques candidatures pour des raisons administratives et surtout politiques, ils sont restés avec 1.203», a révélé Modeste Bahati lors du 9ème anniversaire d’existence de l’Alliance des forces démocratiques du Congo -AFDC- célébré dimanche 3 novembre 2019 à l’Hôtel Venus, dans  la commune de la Gombe, où s’est tenu le 1er Congrès de ce parti en décembre 2010. A l’issue de la publication des résultats au mois de février 2019, a-t-il poursuivi, qui a consacré l’alternance politique pacifique avec l’élection du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’AFDC-A a obtenu 43 députés nationaux et 70 députés provinciaux. Pour les scrutins indirects, l’AFDC-A a obtenu 6 sénateurs en propre et 7 sénateurs indépendants, 2 gouverneurs de province, 7 vice-gouverneurs, 2 présidents des Assemblées provinciales et 9 membres des bureaux des Assemblées provinciales. Des résultats positifs pour l’AFDC-A. «Ces résultats obtenus avec des maigres moyens et qui ont hissé en réalité l’AFDC-A comme première force politique, ont produit aussi malheureusement la jalousie, la haine, l’animosité dans le chef de certains de nos partenaires politiques qui ont accéléré la machine de déstabilisation de l’AFDC-A amorcée par le débauchage de quelques haut-cadres», s’est plaint Modeste Bahati. Pour lui, malgré tout, l’AFDC-A reste membre de la Majorité parlementaire et continue à lutter pour un Etat de droit en vue de récupérer ses droits politiques et sociaux. L’AFDC-A compte organiser une série d’activités à travers toutes les provinces.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer