ActualitésDossier à la UneEcofinNationSports

Linafoot: la reprise suspendue à la signature de Nicolas Kazadi

Plus que trois petites semaines séparent les acteurs du 31 mai, date de la fin officielle de la saison sportive en République Démocratique du Congo…

La piste d’une reprise du championnat d’élite de la Ligue nationale de football a été envisagée à l’issue de la tripartite organisée le 18 avril dernier entre le ministère des Sports, la Fédération congolaise de football -FECOFA- et la LINAFOOT, mais un seul obstacle se dresse désormais: la signature du ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pour déclencher le paiement de 299.232 dollars américains, représentant le budget global harmonisé pour le transport des clubs et des officiels des matches restants de la phase aller. C’est depuis deux mois que le championnat national de football est à l’arrêt, faute des moyens aériens devant permettre le déplacement des clubs à travers le pays.

À en croire les responsables de la Fédé, les trois parties s’étaient mises d’accord pour la reprise imminente du championnat national, qui sert par la même occasion de vivier pour l’équipe nationale des joueurs évoluant au pays et de cadre idéal de préparation pour les équipes inscrites dans les différentes compétitions interclubs de la CAF. Le budget y relatif a été approuvé depuis le 21 avril dernier et la farde transmise au cabinet de l’argentier national.

Sur cette somme, 44.432 dollars devront servir au transport des officiels et 254.800 dollars aux clubs. La grosse part, soit 49.000 dollars, ira à RCK de Kinshasa, suivi de Sanga Balende de Mbuji-Mayi 41.300 dollars, Don Bosco de Lubumbashi 37.100 dollars et Daring Club Motema Pembe de Kinshasa 27.300 dollars. Le TP Mazembe, le seul représentant du pays dans le dernier carré de la Coupe de la Confédération de la CAF, devra avoir droit à 9.800 dollars et autant pour AC Kuya de Kinshasa et Bazano de Lubumbashi.

«Il suffit que le gouvernement via le ministre des Finances accorde cette somme pour que le championnat 2021-2022 de la République Démocratique du Congo reprenne et que la Ligue nationale de football organise la fin de la phase aller. Le dossier est actuellement sur la table du ministre des finances», a confié jeudi une source proche du dossier.

Les dirigeants des clubs, la LINAFOOT et la FECOFA disent ne pas comprendre la lenteur prise dans le traitement de ce dossier aux Finances alors que le temps presse et les acteurs sont à trois petites semaines du 31 mai, fin officielle de la saison sportive en République Démocratique du Congo. Bien entendu, le ministère des Sports peut accorder une dérogation jusqu’au 30 juin pour faire jouer aussi la Coupe du Congo de football et le championnat des dames. Seulement, la LINAFOOT doit tenir le pari d’organiser la trentaine de rencontres restantes en seulement 5 semaines. Une mission difficile. La lenteur du ministre Kazadi apparait donc comme une nouvelle inconnue dans une équation déjà difficile à résoudre.

Récemment, l’ancien capitaine des Léopards et joueur de Lupopo, Youssouf Mulumbu, a dit vivre pour la première fois de sa carrière l’arrêt d’un championnat pendant une si longue période. Une très mauvaise publicité pour la RD-Congo. «Sans reprise du championnat, la FECOFA sera dans l’obligation de reconduire les listes de la saison passée pour les interclubs de la CAF. Nous avons plus ou moins 5 semaines pour éviter cette grande humiliation», a réagi pour sa part un analyste sportif, rappelant que les listes doivent être transmises d’ici le mois de juin.

Il y a donc urgence, encore plus pour Mazembe dont la saison africaine peut se ponctuer sur une finale en CAF-C2. Les leaders du championnat affrontent ce week-end les Marocains de Berkane en demi-finale, inexplicable prouesse. Pendant ce temps, la FECOFA a récemment désigné le staff technique des Léopards A’, engagés aux éliminatoires du CHAN 2022, prévu en janvier prochain en Algérie. L’arrêt du championnat est là un handicap pour cette sélection nationale, réputée cador de la compétition. Désormais, seule la célérité de Nicolas Kazadi peut sortir le football RD-congolais de cette situation délicate.

YA KAKESA

Articles similaires

Fermer
Fermer