ActualitésEcofin

La BCC veut mettre en circulation de nouvelles coupures de FC 500, 1000 et 5000

Dans son communiqué rendu public le samedi 30 juin dernier, la Banque centrale du Congo -BCC- a annoncé la mise en circulation au mois d’août de l’année en cours, des nouvelles coupures de FC 500, 1000 et 5000. Cette décision de la BCC procède, a indiqué le communiqué, du constat de multiplication des attaques des faux-monnayeurs contre la monnaie nationale. Pour la BCC, la circulation des nouvelles coupures lui permettra de se conformer au principe selon lequel les billets d’une série doivent être retouchés tous les cinq à dix ans après leur mise en circulation. «Cela permet de combattre les tentatives de contrefaçon parce que de nouveaux éléments de sécurité sont adoptés. Car, nous avons constaté que, depuis un certain temps et à cause des actes de contrefaçon, certaines sériés du billet de 5 000 FC ne sont pas acceptés par la population dans différentes transactions», a expliqué la BCC dans son communiqué.
Pour rassurer la population RD-congolaise de la connaissance de ces nouvelles coupures, la BCC, précise le communiqué, lancera officiellement une campagne de sensibilisation avec l’Institut d’émission -IE. «Une campagne sera organisée par l’Institut d’émission en vue de sensibiliser le public sur la connaissance des caractéristiques de la nouvelle série de billets. Nous informons le public que les billets de l’ancienne série ont cours légal sur l’ensemble du territoire national et circuleront concomitamment avec ceux de la nouvelle série jusqu’à leur remplacement intégral», a précisé la BCC en annonçant que les autres précisions liées à l’application des mesures prises seront apportées au moment de la mise en circulation effective de nouveaux billets de la monnaie nationale.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer