ActualitésSociété

Kinshasa : Voici les mesures édictées par l’Hôtel de ville pour contrer la 3ème vague de la Covid-19

La ville de Kinshasa est de nouveau déclarée épicentre de la Covid-19 qui est dans sa troisième vague causée par des variants indien et sud-africain. Face à cette urgence sanitaire qui exige la mobilisation de tous, le gouverneur a fait un message à la population kinoise dans lequel il rappelle des mesures à respecter en vue de limiter la propagation de cette troisième vague de Covid-19 annoncée plus dangereuse.

Hormis le port correct et obligatoire de masque, le lavage régulier des mains avec une solution hydro alcoolique ainsi que la distanciation physique, le gouverneur Gentiny Ngobila interdit les activités publiques comme les manifestations publiques, les productions artistiques, les kermesses, les cérémonies festives et les réunions de plus de 20 personnes.

Les compétitions sportives se feront désormais à huis-clos, le transport des dépouilles mortelles directement de la morgue au lieu d’inhumation sans veillées mortuaires. Quant au fonctionnement des églises, tout devra se faire dans le strict respect des gestes barrières.

Dans son message, le gouverneur Gentiny Ngobila souligne que seules les personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale vont circuler pendant les heures de couvre-feu, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire.

Par ailleurs, en attendant les mesures complémentaires qui viendraient du gouvernement national, le gouverneur Gentiny Ngobila exhorte ses administrés à respecter le couvre-feu instauré par le Président de la République qui va de 22 heures à 4 heures du matin. Ci-dessous, le message du gouverneur de la ville de Kinshasa.

OK


Message de S.E.M le gouverneur de la ville de Kinshasa à la population kinoise sur la 3ème vague de la Covid-19 à Kinshasa

Kinshasa, le 07 juin 2021

Kinoises et Kinois,

La République Démocratique du Congo est touchée par la troisième vague de la pandémie à Covid-19, avec la Ville de Kinshasa comme épicentre de cette maladie.

Le Ministère National de la Santé publique a alerté, dans son message de jeudi 3 Juin dernier, sur une augmentation exponentielle de cas de Covid-19 dans notre pays, et plus particulièrement dans la Ville de Kinshasa.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul est de 23.468 cas confirmés pour la ville de Kinshasa.

Cette troisième vague causée par des variants indien et Sud-africain s’avère dangereuse et touche déjà des familles à Kinshasa.

Au regard du dernier bulletin de la situation sanitaire fourni par la Coordination de prise en charge des personnes atteintes de Covid-19 en République Démocratique du Congo, les services compétents confirment que la situation épidémiologique est entrée dans une phase alarmante depuis le mois de Mai. Et la moyenne de cas par jour a quadruplé.

Kinoises et Kinois,

Je souhaitais, comme je l’ai déjà fait à plusieurs reprises depuis le début de la crise sanitaire dans notre ville, m’adresser à vous afin de vous réitérer tout mon soutien.

Vous avez été combattifs et coopératifs, je vous en remercie.

Les temps sont durs pour la plupart d’entre nous. L’inquiétude provoquée par le Coronavirus lamine notre moral. C’est bien entendu notre santé qui est au centre de nos préoccupations.

C’est pourquoi, nous sommes tous tenus à sauver plus de 15 millions de vies dans notre ville.

Ainsi, je vous exhorte à la stricte observance des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires pour limiter la propagation de la pandémie:

Le lavage régulier des mains avec du savon ou une solution hydro alcoolique;

 Le port correct et obligatoire de masque dans les lieux publics, dans les taxis et transports en commun;

 La prise de température avant l’accès en des lieux publics ;

 La distanciation physique;

L’interdiction des activités publiques comme:

Les marches publiques, les productions artistiques et les Kermesses;

Les cérémonies festives et les réunions de plus de 20 personnes;

Les compétitions sportives se font à huis-clos;

Le transport des dépouilles mortelles directement de la morgue au lieu d’inhumation sans veillées mortuaires;

Le fonctionnement des églises avec strict respect des gestes barrières;

La circulation pendant le couvre-feu des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire;

J’instruis à cet égard le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise à assurer le contrôle strict de présentes mesures.

Kinoises et kinois,

En attendant l’annonce éventuelle des mesures complémentaires par le gouvernement national, je vous exhorte à respecter le couvre-feu instauré par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’Etat, qui va de 22 heures à 4 heures du matin.

Que Dieu nous protège tous,

Que vive la ville de Kinshasa!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer