ActualitésSociété

Kinshasa : Ngobila suspend les constructions sur la baie de Ngaliema

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a, sur instruction du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, visité le site de la baie de Ngaliema, victime des constructions anarchiques. Accompagné du ministre national des Affaires foncières, Sakombi Molendo, de son Directeur de cabinet, Maître Freddy Bonzeke Iliki, ainsi que du patron de la Police/ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le premier citoyen de la ville s’est imprégné de l’occupation anarchique de cet espace qui, selon un plan gouvernemental, devrait accueillir un projet gigantesque à impact social.

Sur place, l’autorité urbaine a ordonné l’arrêt des travaux de construction de différents bâtiments qui y poussent déjà. Il a aussi instruit son Directeur de cabinet de convoquer tous les occupants de cet espace, qui doivent se présenter dans un bref délai avec leurs documents parcellaires. Question de permettre aux services de l’Hôtel de ville de procéder à l’analyse de chaque document. Avant de quitter le lieu, l’autorité urbaine a calmé les femmes maraîchères en colère pour avoir été chassées de leur lieu habituel d’agriculture par ces occupants.

Les maraîchers de Lemba Imbu rétablis dans leur droit

Après la baie de Ngaliema, Gentiny Ngobila a pris la direction du site agricole Lemba Imbu, dans la commune de Mont-Ngafula. Là, le premier citoyen de la ville de Kinshasa est allé rétablir dans leur droit les maraîchers de ce site chassés par des chefs coutumiers.

Après avoir écouté sur place les explications lui fournies respectivement par le bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, les chefs coutumiers ainsi que des maraîchers, le patron de la ville de Kinshasa a, sur un ton ferme, rappelé aux chefs coutumiers que ce site est un lieu qu’on ne peut pas spolier, du fait que l’État l’avait attribué aux hommes et femmes maraîchers. «Il est inadmissible de vendre cet espace, les maraîchers ont le droit d’exercer en toute quiétude leur activité à cet endroit», a signifié le numéro 1 de la ville de Kinshasa.

Et d’ajouter: «chaque fois qu’il y a un espace vide, des hommes de mauvaise foi, en complicité avec des agents du cadastre, viennent brandir de faux documents au détriment de paisibles citoyens qui ont juste ça pour le bien-être de leurs familles. Je ne vais jamais tolérer ce comportement. D’ailleurs, je serai là pour démolir toutes les constructions se trouvant sur des zones non aedificandi. Tant que je serai gouverneur, je vais faire à ce qu’aucun de ces espaces ne soit vendu».

Le gouverneur Gentiny Ngobila a promis de poursuivre toute personne qui sera prise dans le filet. Des propos rassurants de l’autorité urbaine qui ont réjoui les maraîchers.

OK

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page