ActualitésSociété

Kinshasa : Me Freddy Bonzeke recadre Néron Mbungu

Le Directeur de cabinet du gouverneur de la ville de Kinshasa, Me Freddy Bonzeke Iliki, a, lundi 05 avril, fait une mise au point sur les récentes déclarations du vice-gouverneur Néron Mbungu Mbungu contre son titulaire Gentiny Ngobila Mbaka, dans différents médias. A la faveur d’une émission avec «L’équipe nationale», Me Freddy Bonzeke a clarifié l’opinion sur ce qu’il qualifie de fausses allégations du vice-gouverneur de Kinshasa qui, selon lui, a délibérément choisi de proférer des mensonges à travers les médias, dans le but de nuire à son titulaire.

Sur un plateau de libre expression, le Dircab de Gentiny Ngobila a démontré le sens élevé de l’oisiveté et d’irresponsabilité qui habite Néron Mbungu Mbungu. Évoquant le principe sacro-saint selon lequel les compétences sont d’attribution en administration, Me Freddy Bonzeke a invité Néron Mbungu à faire son travail dans les limites de ses attributions lui reconnues par la Constitution ainsi que par la loi sur la libre administration des provinces.

Loin de l’idée de l’étouffer comme il a osé le dire, le vice-gouverneur n’a pas d’autres attributions spéciales ou propres que celle de remplacer son titulaire en cas d’empêchement ou d’absence de celui-ci. Me Freddy Bonzeke a démontré noir sur blanc que le gouverneur Gentiny Ngobila laisse toujours et exclusivement l’intérim à son adjoint Néron Mbungu chaque fois qu’il se trouve en dehors de la ville de Kinshasa. Et pour ce faire, il lui laisse les moyens possibles pour lui permettre de fonctionner normalement.

«Il nous arrive que le vice-gouverneur organise des réunions de sécurité de la ville en l’absence du gouverneur Gentiny Ngobila. Qu’il nous dise avec quels moyens financiers il paye les jetons de présence? Qu’il arrête de mentir. Il a tout son pouvoir et personne ne l’étouffe ni l’isole. Qu’il fasse son travail», a déclaré le Dircab du gouverneur de la ville de Kinshasa. Concernant les Conseils des ministres, Me Freddy Bonzeke s’est étonné de voir le vice-gouverneur mentir à ce sujet.

«Qu’il ne mente pas aux gens, les Conseils des ministres se tiennent bel et bien, et moi-même j’y participe. Il sait que nous avons tenu des Conseils des ministres à travers les communes de la ville. Et comme partout ailleurs, nous avons stoppé avec ces rencontres en raison de la pandémie à Covid-19, mais les réunions se poursuivent en commissions restreintes», a-t-il renseigné. Et d’ajouter: «et même lorsqu’il prend part aux différents Conseils des ministres, le vice-gouverneur ne prend jamais la parole. Il ne contribue pas en termes d’idées. Il attend qu’on l’exploite encore comment? C’est lui-même qui doit se faire valoir, se rendre utile».

Selon Me Freddy Bonzeke, il est scandaleux que Néron Mbungu Mbungu, vice-gouverneur de Kinshasa, arrive à dire que l’Opération Kinshasa bopeto ne réussira jamais. A ce sujet, le Dircab du gouverneur Gentiny Ngobila a souligné que l’Opération Kinshasa bopeto n’est pas un programme isolé. A l’en croire, il s’agit d’une série d’actions dans le secteur de l’environnement. «Ces actions se trouvent dans le budget de la ville qui a été défendu à l’Assemblée provinciale. Et le vice-gouverneur était présent. Qu’il consulte le budget de la ville, il verra les prévisions budgétaires du secteur de l’environnement», a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de la construction du Marché central de Kinshasa, le Directeur de cabinet du gouverneur Gentiny Ngobila a précisé que le vice-gouverneur fait preuve de mauvaise foi parce qu’il est au courant de ce dossier dans tous ses compartiments. Il a dans son bureau toutes les correspondances relatives au dossier du Marché central.

«Le vice-gouverneur Néron Mbungu sait bien que le contrat entre la ville et l’entreprise SOGEMA a été signé. Il est au courant mais il ne sait pas dire la vérité aux gens», a révélé Me Freddy Bonzeke. Quant aux arriérés de salaires soulevés par le vice-gouverneur lors de sa sortie médiatique, le Dircab du gouverneur Ngobila a précisé que la ville de Kinshasa a réussi à apurer les 36 mois d’arriérés de salaires des fonctionnaires hérités des gouvernements provinciaux prédécesseurs. En somme, pour le Directeur de cabinet du gouverneur Ngobila, Néron Mbungu a choisi une mauvaise voie pour faire ses déclarations. Il s’est aussi dit estomaqué de voir le vice-gouverneur de Kinshasa pieds nus dans la rue en plein soleil, Bible à la main, en train de criailler.

Néanmoins, Me Freddy Bonzeke a averti que dans ses déclarations, Néron Mbungu a outragé l’Assemblée provinciale qui l’a investi comme vice-gouverneur, en qualifiant les élus provinciaux des corrompus. Lui qui tenait à tout prix à la déchéance de Gode Mpoyi de son poste de président de l’Assemblée provinciale. Visiblement, cette affaire est loin de se terminer en douceur avec le renouvellement de la confiance des élus de Kinshasa à leur président, soit 33 voix sur les 36.

OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer