ActualitésDossier à la UneSociété

JAJ 2019: Billy Kambale gagne son pari

En Afrique, le 01 novembre de chaque année est consacré, depuis 2006, aux jeunes. Pour l’édition 2019 de la Journée africaine de la jeunesse -JAJ-, des milliers de jeunes ont pris d’assaut, samedi 2 novembre, la place de l’YMCA dans la commune de Kalamu pour méditer sur leur avenir. Placée sous le thème «Engagement civique des jeunes pour le développement de la RD-Congo», la JAJ 2019 a connu une toute autre saveur grâce à l’implication de Billy Kambale, ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté. Il a fait le déplacement du stadium de l’YMCA pour communier avec la population juvénile.

Dans son mot, Billy Kambale a rappelé le rôle crucial de la jeunesse dans l’essor d’une nation. A l’en croire, les jeunes ne doivent plus servir d’ascenseur pour les politiques. «Tout jeune doit être formé, puis travailler et être payé convenablement», a-t-il lancé devant des jeunes enthousiastes. Pour le ministre, pas question d’adopter une attitude festive alors que ses contemporains peinent à se frayer un chemin dans différents domaines de la vie. A la place, il a proposé une méditation, une étude approfondie des problèmes qui rongent cette classe pourtant majoritaires des RD-Congolais. «Il n’est pas normal que les jeunes dits ‘‘Kuluna’’ soient offerts en holocaustes sous le coup d’une prétendue opération ‘‘Likofi’’. Il est temps de les encadrer et de leur inculquer la nouvelle citoyenneté. Ils pourront ainsi servir la nation», a poursuivi le ministre Kambale. Ayant également la nouvelle citoyenneté dans ses attributions, Billy Kambale a annoncé son intention, de connivence avec le ministre d’Etat de l’EPST, de réinstaurer le «salut au drapeau» ainsi que l’entonnement de l’hymne national dans les écoles.Pour le Conseil national de la jeunesse -CNJ-, la JAJ est une occasion offerte aux dirigeants africains de se pencher sur les problèmes des jeunes. «Négliger l’éducation des jeunes, c’est enfreindre le développement de la RD-Congo», a prévenu la vice-présidente du CNJ. La célébration de la JAJ 2019 a été rehaussée de la présence de certains autres membres du gouvernement: le ministre des Sports Amos Mbayo, le vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, et celui de la Coopération, Valérie Mukasa. Le Président de la République s’est fait représenter par sa conseillère spéciale en charge de la Jeunesse et des violences faites à la femme. C’est donc un pari gagné pour Billy Kambale qui a reçu l’adhésion des jeunes dans sa vision de «changement de mentalité» pour une jeunesse épanouie, intellectuelle et responsable afin de contribuer au développement intégral de la RD-Congo.

Dandjes LUYILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer