ActualitésNation

A Lubumbashi, Sama appelle à l’enrôlement massif

Le Premier ministre dit que l’enjeu est d’offrir une victoire, haut la main, au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son second mandat en 2023

A son arrivé en début d’après-midi, le mardi 24 janvier 2023, à Lubumbashi, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a été accueilli par un bain de foule depuis l’aéroport international de la Luano jusqu’à la Place de la Poste dénommée Moïse Tshombe. Ici, une marée humaine l’attendait en liesse depuis tôt le matin, bravant le soleil caniculaire de cette journée. Entonnant des chansons et scandant des slogans appelant à la réélection de «Fatshi béton» en 2023.

C’est dans cette ambiance que Sama Lukonde, tenant un meeting populaire, a appelé à l’unité des forces politiques et sociales autour de la vision salvatrice du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et à s’approprier le processus d’enrôlement des électeurs et d’identification de la population en cours.

Le Premier ministre a invité la population du Haut-Katanga à s’approprier ce processus en s’enrôlant massivement en vue d’offrir une victoire, haut la main, au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son second mandat. Il a promis de prêcher par l’exemple en se rendant à l’Institut Imara de Lubumbashi ce mercredi, dès le lancement officiel de l’opération dans cette aire opérationnelle, pour s’enrôler et obtenir sa carte d’électeur.

«Je suis très heureux pour l’accueil que vous m’avez réservé, moi, le Premier ministre ainsi que la délégation venue de Kinshasa. Je dis merci à tous les fils et toutes les filles de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de Baba Kyungu wa Kumwaza. Aujourd’hui, c’est un jour joyeux et nous sommes dans une nouvelle année, 2023. C’est pour la première fois que je vienne chez mes parents dans le Haut-Katanga. Donc, je vous souhaite une bonne année. Que Dieu vous bénisse », a souhaité Sama Lukonde à la population.

Et de renchérir: «Aujourd’hui est le jour que nous montrons notre force, notre Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a la vision d’unifier le pays. Il avait voulu passer le message sur “l’Union sacrée”. C’est la raison pour laquelle les leaders politiques avaient accepté de le suivre dans sa vision de l’Union sacrée. Aujourd’hui, nous disons à tous les partis membres de l’Union sacrée, ceux qui nous ont reçu, nous leur disons merci pour cet accueil, et pour avoir démontré notre force. Chez nous un adage dit un:  “seul doigt ne peut pas tuer le pou”. Il faut que nous nous unissions comme on le dit “l’Union fait la force”».

Quant à la bonne tenue des élections en décembre prochain, Sama Lukonde a rassuré encore une fois de plus de l’accompagnement de son gouvernement à la CENI pour des élections de qualité.

Juste au moment où le Premier ministre a terminé son message, une fine pluie interprétée comme signe de bénédiction divine a, en quelques minutes, arrosé l’espace, sans pour autant entamer la détermination de la population qui a repris paisiblement le chemin de retour. Après ce meeting, le chef du gouvernement est allé présider la réunion du Conseil de sécurité au gouvernorat à Lubumbashi.

A sa descente d’avion à l’aéroport de la Luana, Sama et sa délégation ont été accueillis par le gouverneur du Haut Katanga. Ici, il a annoncé aux journalistes que «nous sommes très contents de fouler ce sol de Lubumbashi. Nous allons sensibiliser la population pour qu’il s’approprie le processus électoral». La deuxième aire opérationnelle comprend 9 provinces, à savoir: le Haut Katanga, Haut Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika ainsi que les 3 pays étrangers notamment l’Afrique du Sud, la France et la Belgique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page