Actualités

Héritier Ngashi, Coordonnateur du mouvement citoyen “DGAOD” réagit et fixe l’opinion au sujet du communiqué “vide” de “Congo n’est pas à vendre”

«Tout porte à croire que des gens prétendument engagés à défendre le Congo, habitués à faire des rapports monologues au conditionnel, vides de toute substance factuelle, refuseraient la contradiction directe de peur d’etre humiliés par les évidences. Tous les Congolais et le monde entier auront vu la bonne foi et la sincérité de Monsieur Dan Gertler en proposant cette Table ronde en vue de tirer les choses au clair, et de tuer la manipulation de l’opinion par des rapports biaisés.

Pendant ce temps, ceux qui sont censés travailler bénévolement pour des causes citoyennes, continuent de louer des salles VIP dans les hôtels 4 étoiles de Kinshasa comme le Memling pour des conférences de presse avec des préparations à Goma tout frais payé avec l’argent de qui? Allez-y comprendre.

Nos amis de CNPAV agissent sous le coup de quelques billets de banque car je connais le secret des financements par des lobbyistes qui profitent des manques de moyens des membres de ces mouvements transformés en business.

Cependant, deux questions me traversent l’esprit :

Pourquoi ce groupe CNPAV ne s’intéresse jamais sur l’investissement et abus des entreprises chinoises, américaines, libanaises de ce secteur?

Pourquoi un tel acharnement avec la peur de la contradiction contre Dan Gerlter uniquement?

Voilà la manipulation et le parti-pris.

Congo n’est pas à vendre ne saurait etre une référence dans la probité des actions de l’engagement citoyen que je défends avec comme modèle plusieurs ainés qui restent intègres et qui ne refusent pas la contradiction.»

Héritier NGASHI

Coordonnateur du mouvement citoyen DGAOD

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer