ActualitésNationSociété

Gratuité de l'enseignement de base: une question d’actualité adressée à Bakonga

Le député national Josué Mufula Jive a déposé, mardi 14 juillet, au bureau de l’Assemblée nationale une question d’actualité adressée au ministre d’Etat en charge de l’Enseignement primaire, secondaire et technique -EPST-, Willy Bakonga. Dans son initiative parlementaire, l’élu de la ville de Goma au Nord-Kivu tient à avoir de la lumière sur la problématique de la gratuité de l’enseignement primaire et surtout sur la reprise des cours suspendus depuis le début de la pandémie de Covid-19 au mois de mars dernier.

«Je veux que le ministre d’Etat Bakonga éclaire la lanterne des députés sur les dispositions qu’il a prises pour bien protéger les élèves contre cette pandémie quand les cours vont reprendre», a souligné le député Josué Mufula. A travers cette question d’actualité, l’élu de Goma pense que toute la nation sera édifiée sur la reprise des activités scolaires et le travail déjà réalisé par le ministre d’Etat en charge de l’EPST.

«La suspension des cours pour cette année scolaire 2019-2020 à la suite des mesures d’application de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République depuis le mois de mars de cette année, les élèves, les éducateurs ainsi que les parents sont actuellement dérangés par un certain nombre des questions restées malheureusement sans réponses concrètes», a souligné Josué Mufula. Et d’ajouter: «suite à cette situation d’incertitude, je voudrais que vous puissiez édifier la représentation nationale sur cette réalité qui nous plonge tous dans l’émoi».

Plusieurs préoccupations ont motivé l’élu de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à prendre cette initiative pour laquelle le ministre d’Etat Willy Bakonga est appelé à éclairer l’opinion, au travers des députés nationaux. Quand est-ce que les nouvelles unités -NU- non payées -NP- deviendront-elles de nouveaux payés? Ces enseignants, vont-ils continuer à enseigner les enfants des autres pendant que les leurs ne vont pas à l’école? En termes d’investissements, combien d’écoles ont déjà été construites dans le programme de 100 jours du Chef de l’Etat et où précisément? Bientôt sera la fin de l’état d’urgence sanitaire et la reprise des cours pourra relativement être effective. Quelles sont les dispositions déjà prises par le gouvernement pour protéger les écoliers et les éducateurs contre la Covid-19? Voilà des questions essentielles qui ont poussé le député Mufula de s’adresser au ministre d’Etat en charge de l’EPST.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer