Lubumbashi : l’attaque des hommes de Gedéon Kyungu matée

0

Les Bakata-Katanga de Gedeon Kyungu voulaient profiter du confinement décrété par les autorités provinciales du Haut-Katanga en vue de stopper la propagation du Coronavirus pour plonger la province dans l’insécurité. Mais l’action a été stoppée net grâce à la vigilance des forces de défense et sécurité.

On vient de l’apprendre ce samedi matin que le calme revient lentement dans la ville de Lubumbashi après échanges des tirs entre les hommes armés proches de Gedéon Kyungu et les éléments des FARDC ainsi que de la Police.

« À Lubumbashi même, le quartier Golf reste encore encerclé par des éléments de la police venus en renfort aux policiers du coin », confie un habitant de la ville cuprifère, ajoutant que « c’est depuis 21 heures que nous avions entendu ces coups de feu retentir jusqu’à 5 heures. Maintenant il y a accalmie et nous sommes terrés dans nos maisons ».

L’on rapporte également qu’à Lubumbashi, Likasi et Pweto, les éléments de Gédéon Kyungu ont ouvert le feu, récupérant ainsi tenues et armes de la police.

Selon les mêmes sources, ces échanges des tirs ont fait des morts parmi les policiers et éléments de Kyungu. Jusque-là, on attend le bilan qui sera fait par les autorités compétentes. Une chose est sûre: l’aventure de Gedéon Kyungu de déstabiliser les institutions de la République a été matée.

Octave MUKENDI