ActualitésDossier à la UneEcofin

RDC – Gécamines: syndicats et délégués syndicaux d’accord avec la filialisation de STL

Les syndicats représentatifs à la Gécamines et les délégués syndicaux généraux approuvent et soutiennent la filialisation de la Société congolaise de traitement de terril de Lubumbashi -STL- engagée par les responsables de l’entreprise. Ils l’ont fait savoir dans une déclaration publiée lundi après, affirment-ils, avoir analysé minutieusement les documents y relatifs, au terme d’une séance extraordinaire tenue à Likasi du 18 au 20 avril 2020.

L’analyse en question a porté respectivement sur le protocole cadre du 20 décembre 2019, leur réaction du 13 avril 2020, la réaction du président du Conseil d’administration de la Gécamines en date du 14 avril 2020, la réunion extraordinaire paritaire du 16 avril 2020 relative à la filialisation par Gécamines de son unité de traitement de Scories de terril de Lubumbashi, STL.

D’après le communiqué des syndicats, deux principales conclusions ressortent de cette analyse. La première: «La Société STL a comme actionnaire unique Gécamines et sa filialisation n’a pas comme effet de la vendre aujourd’hui ni même dans l’avenir».

La seconde: «Cette opération a permis à la Gécamines de transférer à sa nouvelle filiale les actifs récupérés de son partenariat avec le groupe Forrest mais aussi la dette qu’elle avait contractée pour le désintéressement du groupe Forrest».

Les syndicats ont surtout constaté que deux grandes observations formulées auprès de l’employeur ont visiblement été prises en compte dans cette démarche salutaire pour la Gécamines.

D’une part, le président du Conseil d’administration actuel de STL devrait laisser son poste à un autre dirigeant qui sera nommé PCA de la nouvelle filiale. D’autre part, les scories devront être vendues à STL, comme par le passé, par la Gécamines.

Selon le site en ligne Zoom-Eco, le dossier STL a divisé un groupe de délégués syndicaux au staff dirigeant de la Gécamines. Et la Gécamines avait dénoncé un mensonge «grossier» faisant état d’une frauduleuse cession de certains de ses actifs à la filiale dénommée Société congolaise pour le traitement du terril de Lubumbashi -STL. Elle avait également dénoncé l’information selon laquelle Albert Yuma aurait acquis ces actifs dans le but de revendre plus tard à un major. 

D’où, sa mise au point selon laquelle elle a filialisé STL et, à ce titre, elle en demeure propriétaire à 100%. Avec cette décision de filialiser complètement STL, la Gécamines lui a transféré non seulement le four, pour lequel Gécamines a versé une indemnité, les contrats de ventes noués avec les partenaires, mais également les dettes qui avaient permis le rachat du four.

Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer