ActualitésCOVID-19Dossier à la UneNationSociété

RDC : Fatshi initie l’approvisionnement de Kinshasa en vivres

Le Président de la République vient de mettre en place une commission ad hoc avec la logistique militaire pour permettre le transport des produits alimentaires de lieux de production jusqu’à Kin

Les mesures de prévention contre la propagation du Coronavirus ont isolé la ville de Kinshasa, épicentre de cette pandémie des autres provinces. Un isolément aux conséquences alimentaires non négligeables. C’est ainsi que dans le cadre du Programme alimentaire d’urgence -PAU-, le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a pris une initiative pour approvisionner le peuple RD-congolais pendant cette période de crise sanitaire de Covid-19. «Une commission ad hoc a été mise en place en compagnie avec la logistique militaire pour permettre le transport de ces biens alimentaires de lieux de production jusqu’à Kinshasa», a annoncé une source de la Présidence de la République. Puis: «Mme Bibiche Kabengele Mbuyi, chargée de relations publiques du Chef de l’État, a été chargée de superviser ce projet pilote». Entre-temps, la même source affirme que le premier lot de produits alimentaires est arrivé à Kinshasa. Aussi 1000 tonnes de produits seront à Kinshasa dans un bref délai dans le cadre de la seconde opération et seront distribués au marché Somba Zigida, marché Matadi Kibala, marché des Huileries, marché du Quartier 5, marché de Matete.

PAU bénéficie de l’appui financier du FPI

«Cette initiative résulte d’un constat de flambée volontaire et machiavélique des prix des produits et des biens de consommation dans la ville de Kinshasa suite aux mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation du Covid-19», précise notre source. Puis: «Quant au financement, c’est avec l’appui financier du Fonds pour la promotion de l’industrie -FPI- qui a financé la construction de barges qui seront jetées sur le fleuve et autres rivières navigables pour la même opération. Le ministère de l’Economie sera mis à contribution, pour veiller sur les prix dans les marchés choisis pour écouler ces produits». Depuis la déclaration du premier cas du Coronavirus en RD-Congo par le ministre de la Santé publique, Eteni Longondo, suivie de l’état d’urgence décrété par le Chef de l’Etat, puis le confinement de la commune de la Gombe et l’isolement de la ville de Kinshasa des autres provinces du pays, le prix des denrées alimentaires a soit doublé, soit quadruplé dans la capitale RD-congolaise. Ce qui nécessite une intervention au sommet de l’Etat pour permettre aux Kinois de s’approvisionner. Malgré cela, l’argent fait défaut, car beaucoup d’activités sont aux arrêts.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer