ActualitésDossier à la UnePolitique

Face à ses ex-cadres, le PALU débouté

La Cour constitutionnelle siégeant en matière de contentieux des candidatures des législatives nationales a rendu son arrêt déclarant les requêtes du Regroupement PALU et Alliés -PLA- recevables mais non fondées. Elle a validé les candidatures de certains ex-cadres gizengistes aux législatives nationales visés par le PALU. Le verdict a été rendu jeudi 4 octobre, à Kinshasa, à l’issue de l’audience publique à laquelle ont délibéré et statué le président de chambre Corneille Wasenda N’Songo ainsi que les juges Jean Ubulu Pungu et François Bokona.
 
Le verdict de la Cour constitutionnelle est tombé jeudi 4 octobre en faveur de certains ex-cadres du Parti lumumbiste unifié -PALU- en défaveur du requérant, carrément débouté. Lugi Gizenga et son regroupement politique dénommé PALU et Alliés -PLA- avaient saisi la Cour constitutionnelle en matière de contentieux des candidatures des législatives nationales. Le fils Gizenga réclamait l’invalidation de certains cadres et députés du PALU qui n’auraient pas suivi le mot d’ordre du parti en postulant aux législatives nationales sous d’autres labels. Lugi Gizenga a tenté de le faire invalider pour conflit d’intérêt avec le parti. Malheureusement pour lui, la justice a tranché autrement, donc en sa défaveur, donnant raison aux accusés. Son arrêt rendu à l’audience publique du jeudi 04 octobre est sans appel: «la Cour constitutionnelle siégeant en matière de contentieux des candidatures des législatives nationales; l’avis du Procureur général entendu; dit recevables les requêtes en interprétation du regroupement politique PALU et Alliés et de la CENI… Les interprétant, dit que les requêtes du regroupement PALU et Alliés -PLA-  enrôlées … recevables mais non fondées».
Puis: «ordonne à la CENI de porter les noms de Monsieur Kimasa Giamona Wolf Christian, Monsieur Fumunzanza Muketa, Monsieur Massa Mukambo Lambert, Monsieur Nsamana O-Lutu Oscar, Madame Kandenda Kiena Angèle, Monsieur Luboto Ngwangu Floribert et Monsieur Kashiki Mazambo Gaudet sur les listes définitives respectives des candidats aux élections législatives». Puis encore: «dit que le dispositif de cet arrêt sera signifie aux requérants PALU et Alliés et la Commission électorale nationale indépendante et aux Messieurs Kimasa Giamona Wolf Christian, Fumunzanza Muketa, Massa Mukambo Lambert, Nsamana O-Lutu Oscar, Kandenda Kiena Angèle, Luboto Ngwangu Floribert et Kashiki Mazambo Gaudet».
La même Cour avait, dans ses arrêts antérieurs en matière de contentieux électoral, invalidé la candidature d’Antoine Gizenga, à la présidentielle du 23 décembre prochain, pour défaut de qualité et celle d’Adolphe Muzito pour conflit d’intérêt avec le PALU.
Tino MABADA 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer