ActualitésSociété

Echauffourées entre musulmans au stade des Martyrs: Serge Nkonde promet des sanctions

«Il y aura des sanctions. En tout cas sur ce point, les responsabilités seront partagées. Tout celui qui est impliqué de loin ou de près sera sanctionné. On ne peut plus continuer à décrier des dégâts matériels ou encore des morts d’hommes à l’occasion de rien», a martelé le ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, après avoir fait le constat des troubles qui ont eu lieu au stade des Martys. Suite à un grand conflit entre deux camps de la religion musulmane venus célébrer la clôture du Ramadan dans la matinée du jeudi 13 mai, l’antre du stade des Martyrs s’est transformé à une zone de combat devant l’œil impuissant de la police RD-congolaise, présente sur le lieu du trouble.

«Suite à ce mauvais entendement, la police n’a pas su maitriser les croyants de deux parties et il y a eu dégât entre les fidèles musulmans et les agents de l’ordre. Nous avons remarqué qu’il y a eu beaucoup de casses et mort d’homme. Raison pour laquelle je suis ici en tant que ministre national des Sports pour constater ce qui a eu comme désordre», poursuit Serge Nkonde. A l’en croire, tout ce désordre s’est produit à cause de la mauvaise gestion de cet antre.

«Tout est parti de la mauvaise gestion de ce stade. Déjà, actuellement, le pays est en train de décrier sur les infrastructures sportives. Et si avec le peu que nous avons, on ne sait pas le gérer, et on se met à tout casser franchement, je ne sais plus où on va. Avec le secrétaire général aux Sports qui m’a accompagné, on a remarqué qu’il y a eu beaucoup de dégâts et la gestion par rapport à ce stade est très mauvaise y compris la sécurité», a-t-il conclu.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Fermer
Fermer