Actualités

Don du Maroc contre la Covid-19 : retombées du plaidoyer de José Mpanda à la réunion du Comité EST de l’UA

Le Royaume du Maroc a fait un don important des matériels et des médicaments, notamment de la chloroquine à la RD-Congo, dans le cadre de lutte contre la pandémie de la Covid-19. C’est deux Boeing 727 qui ont atterri ce mardi 16 juin à l’aéroport international de N’Djili avec cette cargaison sous l’œil de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza, du ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique, José Mpanda Kabangu, et de l’ambassadeur marocain en poste en RD-Congo, Rachid Agassim. «Dans cette pandémie, Sa Majesté le Roi a décidé d’octroyer ce don à plusieurs pays africains dont la RD-Congo. C’est la première fois qu’un pays africain entreprend cette initiative à l’échelle continentale et que la RD-Congo vient en première position», a déclaré l’ambassadeur Rachid Agassim avant d’ajouter que la particularité ou la fierté est que tout a été fabriqué au Maroc par des compagnies marocaines. Pour lui, c’est une initiative qui répond à l’esprit du roi qui croit à la coopération sud-sud, c’est-à-dire l’Afrique qui doit faire confiance à l’Afrique. «Donc, nous sommes en train de gérer cette pandémie avec des moyens africains», a martelé Rachid Agassim.

Tout en remerciant le Roi du Maroc pour son geste de solidarité, la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères a estimé que ce geste est pour elle interpellant. «Ce que nous recevons ici est interpellant pour nous, parce que le Maroc n’a pas plus de matières premières dans son sol et dans son sous-sol que nous, mais le Maroc est arrivé à s’autosuffir et à pouvoir venir en aide aux autres. Alors je peux vous rassurer que c’est interpellant pour moi et certainement pour le gouvernement, et que toute notre réflexion par rapport à l’après Covid-19 va aller dans ce sens qui est de s’autosuffir et aussi pourquoi pas aider les autres quand il y a des catastrophes comme celle-ci», a-t-elle déclaré sur place à l’aéroport.

Quant au ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique censé réellement recevoir ce don marocain, retombées de son plaidoyer lors la réunion, jeudi 30 avril dernier par visioconférence, du Comité technique spécialisé sur l’Education, la science et technologie -EST- de l’Union africaine -UA-, ce don est un signe de fraternité entre les deux pays. José Mpanda promet de présenter cette cargaison au président de la république et au premier ministre pour des orientations à prendre.

Il faut rappeler qu’à cette réunion du comité technique EST de l’UA, José Mpanda avait fustigé le diktat de l’OMS et certains organismes qui tirent vers les bas les pays africains en matières de recherche scientifique et avait appelé à la solidarité africaine. «Aujourd’hui, la Covid-19 a démontré que tous les pays, même ceux qui se disent avancés ou développés sont devant des évidences scientifiques qui prouvent que personne n’a des solutions idoines qu’il faut. Nous devons faire confiance aux chercheurs du continent au moyen d’un soutien financier et politique des solutions africaines pour l’Afrique et les africains. Cela exigerait de se défaire des triomphes et diktats de certains organismes et lobbying dans les domaines de la santé et de la pharmaceutique», avait-il lancé sans ambages.

Avec ScoopRDC

Articles similaires

Fermer
Fermer