ActualitésPolitique

Sénat: LCM appelle à un audit financier

Après des révélations faites par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo auprès du Chef de l’Etat selon lesquelles le bureau sortant du Sénat a laissé une dette d’USD 16 millions, des voix s’élèvent pour réclamer un audit à la chambre haute du Parlement RD-congolais. C’est le cas du regroupement politique Le changement en marche -LCM-, dirigé par Me John Mbaya Ntita, qui veut voir clair sur les finances du Sénat.

A la faveur d’une déclaration faite le weekend, le coordonnateur national du LCM a été sans pitié. «Quant à la situation des dettes laissées au Sénat par le bureau Thambwe Mwamba, LCM encourage le sénateur Modeste Bahati Lukwebo à mettre en place une commission d’audit en y associant aussi les inspecteurs de l’Inspection générale des finances -IGF- pour se pencher sur le désordre financier qu’a laissé ses prédécesseurs», a fait savoir John Mbaya.

Selon lui, c’est le seul moyen de savoir comment les finances ont été gérées. Concernant la lutte contre la Covid-19,LCM a remercié le Chef de l’Etat d’avoir instruit le report du lancement du vaccin Astra Zeneca. Un produit qui, selon lui, a semé la désolation sous d’autres cieux. «LCM recommande au ministre de la Santé de promouvoir beaucoup plus nos scientifiques ainsi que leurs produits, car d’après les témoignages de plusieurs ONGs internationales, qui dénoncent un complot contre le peuple africain doivent nous interpeller à être très vigilant vis-à-vis de tous ce qui vient de l’extérieur», a-t-il émis le vœu. 

Au chapitre sécuritaire, LCM continue à féliciter les forces de défense et sécurité pour le travail qu’ils abattent jour et nuit, et les exhorte à multiplier la vigilance pour barrer la route aux ennemis du peuple RD-congolais. Face à l’actualité politique, ce regroupement politique, allié de l’UDPS, se félicite d’avoir abattu un grand travail de convaincre 22 députés nationaux et 2 sénateurs à rejoindre le camp de la patrie qui est celui de l’Union sacrée de la nation.

Il demande, par conséquent, au Premier ministre d’en tenir compte lors du partage des postes de responsabilités au sein de son gouvernement. Une façon de réclamer sa place au sein du gouvernement Lukonde. Enfin, LCM invite le peuple RD-congolais tous azimuts à soutenir la vision salvatrice du Chef de l’Etat, notant que «la survie de notre pays en dépend».

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer