RDC – Covid-19: Muyembe en larmes

0

Lundi, le coordonnateur de la riposte au Coronavirus en RD-Congo, le Docteur Jean-Jacques Muyembe, n’a pas pu contenir son émotion. Profondément ému par le geste de solidarité de l’ex-première dame de la République, Olive Lembe Kabila, porteuse de 400 cures de chloroquine, ce produit pharmaceutique rare par ce temps de crise sanitaire mondiale, Muyembe a fondu en larmes devant les caméras, à en croire le témoignage du journaliste Jean-Pierre Kayembe de la radiotélévision privée [email protected] L’émotion était à son comble lors de cette remise effectuée par Olive Lembe Kabila: 400 cures de chloroquine, de l’argent en espèces dont la hauteur n’a pas été dévoilée, des vivres au profit du personnel soignant ainsi que la promesse d’acquisition d’un lot des respirateurs en faveur des patients en situation de détresse. Ce lundi 30 mars mémorable, Muyembe a salué l’action de cœur de l’épouse du Président honoraire. On a également décelé de l’émotion dans le chef du médecin dans les réponses fournies aux confrères de «Jeune Afrique». A la faveur d’une interview consacrée à l’organisation de la riposte contre le Coronavirus en RD-Congo, Muyembe a laissé entendre que le pays aborde la phase la plus dangereuse, la semaine la plus difficile avec la multiplication des cas de contagion locaux. «La semaine prochaine sera la plus difficile pour Kinshasa. Il y a déjà un nombre assez important d’infections locales et cela va engendrer une nouvelle vague de cas dans les jours à venir», a déclaré le Dr. Muyembe, soulignant que les chiffres vont rapidement doubler, voire tripler.Pour couper la chaîne de transmission, le patron de l’INRB ne voit autre solution que «confiner Kinshasa». C’est une «obligation». «Toutes les autorités sont désormais d’accord sur ce point.Il s’agit maintenant de savoir quand et comment nous allons procéder», a-t-il révélé,non sans signifierque le confinement peut s’étendre au-delà de la capitale RD-congolaise et concerner tout le territoire national. La RD-Congo entend, pour ce faire, s’inspirer du modèle aussi bien européen qu’africain, à en croire ce médecin, aux yeux de quile confinement demeure la solution la plus efficace pour contre le Covid-19.Fichée point chaud de la pandémie du nouveau Coronavirus à Kinshasa, la commune de Gombe sera le point de départ de l’opération du confinement. «Nous allons procéder par étapes, et commencer en effet par confiner la Gombe, puis étendre cette mesure à d’autres communes, d’autres zones. Nous n’allons pas courir après l’épidémie», a fait savoir le coordonnateur des opérations de riposte contre le Covid-19.Et Muyembe de lancer cet appel: «Nous devons tous nous préparer. Ce n’est pas toujours le gouvernement qui donne les solutions. Nous tous savons comment survivre en cas de disette, de guerre ou d’épidémie. C’est ce qui fait la force de l’être humain. Nous devons apprendre à nous adapter et ne pas nous habituer à pleurer».

Laurent OMBA