ActualitésCOVID-19Dossier à la UneNationSantéSociété

Covid-19: Ilunkamba décentralise le dépistage

Cinq jours après la question orale avec débat lui adressée au Sénat, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba s’est présenté, mardi 26 mai 2020, avec des réponses  claires aux préoccupations des élus des élus. A la Chambre haute, le Chef du gouvernement a introduit son speech par une bonne nouvelle: la décentralisation des tests de diagnostic et de dépistage dès le début du mois de juin. «Dès la semaine prochaine, les tests de diagnostic et de dépistage seront décentralisés, le gouvernement ayant en effet acheté plus d’un million de tests rapides et les cartouches GEnXpert sont également disponibles pour un diagnostic plus large dans le pays», a-t-il révélé.

Kinshasa, épicentre de la pandémie en RD-Congo, sera doté de plusieurs laboratoires Covid-19 notamment aux Cliniques universitaires, à la Clinique Ngaliema, au Centre hospitalier de Monkole, à l’hôpital de l’Amitié sino-congolais de N’Djili et dans certains hôpitaux privés de la ville. Deuxième province la plus touchée, le Kongo-central aura la priorité parmi les autres coins du pays. Le Haut-Katanga, le Nord et Sud-Kivu, le Kwilu et l’Ituri bénéficieront également des laboratoires Covid-19. «Dès l’annonce de l’émergence de la pandémie de la Covid-19, l’INRB, par anticipation, avait envoyé le responsable du laboratoire des maladies respiratoires en formation à l’Institut Pasteur de Dakar», a-t-il rappelé. Le chef de l’Exécutif national a loué cette anticipation de l’INRB qui a permis de diagnostiquer le premier cas de Covid-19 à Kinshasa, le 10 mars 2020. «Bien que prévu dans notre plan stratégique de riposte, la décentralisation immédiate n’était pas possible, car l’équipement de diagnostic de l’INRB n’était pas transférable sur d’autres sites», a indiqué le PM Ilunga Ilunkamba. Et de renchérir: «en outre, les réactifs de biologie moléculaire pour le diagnostic ne convenaient qu’aux équipements high-tech de l’INRB». Concernant le  bien-fondé de continuer à maintenir le confinement actuel de la commune de la Gombe, le Premier ministre s’est justifié en ces termes: «ce confinement est consécutif au contexte qui a prévalu à l’apparition du premier cas confirmé de la maladie de Covid-19 dans notre pays. Considérée initialement comme l’épicentre de la maladie à Coronavirus, la commune de la Gombe demeure cependant un centre névralgique des affaires». Incessamment, a-t-il rassuré, le déconfinement de la Gombe, à la fois progressif et ordonné, concernera des branches d’activités autres que les banques et les épiceries. Par ailleurs, le chef du gouvernement n’a pas manqué de féliciter le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda. «Je me dois d’informer votre auguste Chambre que mon gouvernement à travers le ministère précité a pris diverses initiatives. Parmi lesquelles, la mise en place d’une Commission scientifique d’appui à la riposte, qui a produit un rapport avec des recommandations utiles et précises, sur la prévention, sur la recherche des méthodes alternatives d’appui à la prise en charge, ainsi que sur le dépistage et sur les informations stratégiques», a-t-il signifié, indiquant que les détails relatifs à ces recommandations sont consignés dans un rapport disponible à la Primature. Le PM Ilunga Ilunkamba a enfin dévoilé que l’installation du laboratoire Covid-19 récemment réalisée à la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa -UNIKIN- a coûté près de USD 750.000, y compris les réactifs.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Fermer
Fermer