Actualités

Covid-19: Des églises et écoles désinfectées à Masina Petro Congo

Comme annoncé par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de la levée de l’état d’urgence sanitaire, la RD-Congo a vibré ce dimanche 16 août au rythme du grand retour de célébrations des cultes et messes à travers toutes les églises du pays. A Kinshasa, la veille soit samedi 15 août dans la matinée, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a délégué son ministre en charge des Finances, Jean Ngoy Mvunzi, dans la commune de Masina pour faire désinfecter les lieux de cultes avant d’accueillir les fidèles. Au total 40 églises aussi bien catholiques que protestantes ainsi que toutes les écoles de Masina Petro Congo ont été décontaminées sous l’œil vigilant du ministre provincial Jean Ngoy. Le go de cette grande opération a été donné au collège Don Bosco en présence de plusieurs représentants des confessions religieuses de ce coin de la capitale.

Partout où il est passé, Jean Ngoy Mvunzi a distribué des gels hydro alcooliques, des masques et des laves mains. Dans une réaction à la presse, l’émissaire du gouverneur de la ville de Kinshasa a expliqué le bien fondé de la désinfection des lieux des cultes, ces endroits publics qui reçoivent beaucoup de gens de tout âge. « Nous sommes en pleine période de la Covid-19; on a connu l’état d’urgence sanitaire et le confinement de la Commune de la Gombe, ce qui a paralysé tout. Les salles étaient restées longtemps vides; maintenant avec la pandémie qu’on n’arrive pas à situer, nous sommes dans l’obligation de pouvoir désinfecter nos églises et les écoles en vue d’y permettre un retour sécurisé des activités. Nous avons désinfecté 40 églises catholiques et églises de réveil ainsi que toutes les écoles de Masina Petro Congo. Après ici, nous irons dans d’autres communes de la ville », a déclaré le ministre Jean Ngoy avant d’inviter toute la population à observer les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires.

Pour sa part, le père curé de la paroisse Don Bosco a salué ce geste en ces termes: »Pour nous, c’est un acte de reconnaissance pour le ministre délégué du gouvernement provincial de Kinshasa de penser aux institutions de la commune de Masina comme les églises et les écoles. Demain, c’est l’ouverture des églises, on a besoin de ces éléments pour essayer de faire face à la riposte collective en vue de barrer la route à cette maladie qui gangrène aujourd’hui le monde ».

Faisant d’une pierre deux coups, le ministre provincial Jean Ngoy Mvunzi a sensibilisé la population de Masina sur l’opération Kinshasa bopeto, voulue comme un mode de vie des Kinoises et Kinois par son initiateur, le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka.

Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Fermer
Fermer