ActualitésNation

Constitution des groupes parlementaires: Lokondo reste indépendant

Henry-Thomas Lokondo fait encore parler de lui. Alors que les députés nationaux sont en train de s’organiser dans des groupes parlementaires, l’élu de Mbandaka s’est déclaré «non-inscrit». Il a opté de ne faire partie d’aucun groupe parlementaire durant cette législature qui est à son aurore.

Réputé pour son franc-parler, Lokondo n’est pas passé par le dos de la cuillère pour informer à Lugi Gizenga, président ai de son regroupement politique PALU et alliés: «j’opte pour le statut de Non-inscrit au sein de notre Chambre législative».

A l’origine de cette décision, les manœuvres de son regroupement politique qui n’a pas digéré les ambitions de Lokondo de compétir pour le perchoir de l’Assemblée nationale.  De Lugi Gizenga, Lokondo attend une explication au sujet de la «lettre adressée au bureau provisoire de l’Assemblée nationale contestant ma candidature au poste du président de l’Assemblée nationale». En effet, en prévision des élections du bureau définitif de la Chambre basse, Henry Thomas s’est aligné aux cotés de Jeanine Mabunda, tous les deux membres du FCC, dans la course au perchoir. Mabunda étant la candidate officiellement choisie du Front Commun pour le Congo, Lugi Gizenga s’est donné de rédiger une lettre, sollicitant auprès du bureau provisoire l’invalidation de Henry-Thomas Lokondo. En vain. Sa candidature a été maintenue avant finalement d’être rejetée lors d’une plénière à la suite d’une motion du député François Nzekuye.

L’affaire a déchiré la chronique. Et, Lokondo est resté indépendant d’esprit, imperturbable et égal à lui-même. Le revoici encore jouant la carte d’indépendant en refusant d’intégrer un quelconque groupe parlementaire. Sacré Lokondo.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer