Désinformation sur les conditions pénitentiaires en RD-Congo: la mise en garde de Tunda

0

La situation qui prévaut actuellement dans des prisons sur toute l’étendue du territoire RD-congolais a fait l’objet d’une séance de travail que le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a présidée, lundi 20 janvier à la Primature, en présence du vice-Premier ministre, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende. «A ce jour, le stock alimentaire dans les maisons carcérales et le stock des médicaments dans les centres de santé des prisons sont maintenus sur toute l’étendue du territoire national», a rassuré le VPM de la Justice, Célestin Tunda à l’issue de cette réunion. Il s’est dit convaincu que la rumeur sur la mort de plus d’une dizaine de prisonniers à la Prison centrale de Makala est l’œuvre d’une certaine catégorie de prisonniers qui s’amusent à manipuler et intoxiquer l’opinion. «Les services compétents ont déjà identifié ces prisonniers. S’ils ne cessent pas avec ces pratiques de manipuler les populations avec de fausses informations, ils verront leur peine s’accroître. Ils vont faire l’objet d’autres poursuites», a mis en garde Me Tunda, annonçant également que sur instruction du chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga, il va effectuer des descentes dans les prisons de Kinshasa, et celles des provinces du pays.

Mettre fin au surpeuplement des prisons

Par ailleurs, le gouvernement s’est engagé à mettre fin au surpeuplement des prisons. Raison pour laquelle il a autorisé les gouverneurs des provinces à financer à la hauteur de leurs moyens, les premiers travaux de rénovation, réaménagement et d’agrandissement des maisons carcérales avant que l’Exécutif central prenne le relais. Cette énième réunion en moins d’une semaine atteste à quel point le gouvernement tient au bien-être de sa population même pour ceux qui sont en prison. Le vice-Premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo, le vice-ministre des Finances, Junior Mata, ainsi que le gouverneur de la Banque centrale du Congo -BCC-, Déogratias Mutombo, ont également pris part à cette rencontre.

José BABIA