Dossier à la UneEcofinNation

Sele Yalaghuli prend le pari d’informatiser la chaîne de la recette

Pour mieux encadrer et retracer les recettes publiques en RD-Congo, le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli, vient de prendre le pari d’informatiser la chaine des recettes. Pour ce faire, l’argentier national va piloter avec l’appui d’Exim Bank of China et l’apport technique de Huawei, le projet d’informatisation des trois régies financières RD-congolaises.

Axé essentiellement sur l’interconnexion des services pourvoyeurs des recettes de l’État, le projet vise également l’amélioration des conditions de travail de ces régies financières. L’objectif poursuivi, c’est aussi l’informatisation de l’outil de travail de ces régies par la mise en place d’une base des données. Jeudi 6 août dernier, le ministre des Finances a convié toutes les parties impliquées dans le projet.

Les échanges avaient pour but d’examiner les conditions et modalités de mise en place d’une équipe technique de pilotage. L’équipe qui dépendra du ministère des Finances, sera aussi chargée de poser les conditions suspensives, avant le décaissement des fonds. «Les régies financières sont au cœur du système national de mobilisation des recettes internes, il est donc important de les moderniser par l’information des données», a précisé le ministre des Finances, Sele Yalaghuli.

À en croire le ministre, «chacune de ces régies financières avait un système autonome qui ne permettait pas une intégration avec les autres de manière à rendre le partage d’information nécessaire pour la mobilisation des recettes».

Déterminé à accompagner le gouvernement de la RD-Congo dans la matérialisation de ce grand projet pour la rationalisation du système de mobilisation des recettes publiques, le Directeur général de Huawei/RD-Congo a promis de répondre aux attentes des autorités par le biais du ministère des Finances en apportant une expertise adaptée et efficace.

José BABIA

Articles similaires

Fermer
Fermer