ActualitésSociété

Covid-19: la CETA condamne les propos racistes des deux scientifiques français et les pardonne

La Conférence des églises de toute l’Afrique -CETA- a, dans un message intitulé «Défendre la dignité africaine au milieu de Covid-19 et pardonner» publié le 8 avril courant, condamné les propos racistes des deux scientifiques français lors d’une émission sur la chaîne français LCI. Ces derniers affirmaient que l’Afrique devrait être le terrain d’essai pour le traitement du nouveau Coronavirus. «Nous, Conférence des églises de toute l’Afrique -CETA-, au nom de nombreuses églises en Afrique, nous nous joignons à de nombreuses voix que nous avons déjà entendues, y compris l’OMS pour exprimer notre consternation et notre choc face à ces remarques», lit-on dans cette communication signée par son Secrétaire général, le Révérend Docteur Fidon Mwombeki. Selon la CETA, les remarques de ces scientifiques français «démontrent la dégradation de la dignité de l’Afrique basée sur l’image de l’Afrique comme source et cible de troubles et de problèmes». Cependant, comme messagers des valeurs chrétiennes, la CETA prêche aux Africains le pardon. «Nous sommes conscients du fait que les deux scientifiques français ont reconnu leur erreur et se sont excusés depuis. Nous sommes appelés à accepter leurs excuses et à leur pardonner». Ci-dessous, l’intégralité du message de la CETA.

HRM

Défendre la dignité africaine au milieu de Covid-19 et pardonner

Nous sommes profondément choqués et déçus par les propos inappropriés de deux scientifiques français lors d’une interview en direct sur la chaîne de télévision française LCI, suggérant que l’Afrique devrait être le terrain d’essai pour le traitement du nouveau Coronavirus.

Nous, Conférence des églises de toute l’Afrique -CETA-, au nom de nombreuses églises en Afrique, nous nous joignons à de nombreuses voix que nous avons déjà entendues, y compris l’OMS pour exprimer notre consternation et notre choc face à ces remarques.

Les remarques démontrent la dégradation de la dignité de l’Afrique basée sur l’image de l’Afrique comme source et cible de troubles et de problèmes.

Nous sommes reconnaissants à Dieu que l’Afrique ait jusqu’à présent été épargnée de la dévastation massive et généralisée de cette dangereuse pandémie, et nous continuons de prier pour que Dieu aide l’humanité à trouver des solutions pour y remédier à l’échelle mondiale. C’est juste à cause du stéréotype habituel que ces propos nous sont faits, qui pour nous sont insensibles et contre la dignité de l’Afrique.

Nous voulons affirmer et défendre la dignité africaine et défendre fermement le droit et l’intégrité du peuple africain. Nous appelons le monde à développer une image plus réaliste et positive de notre Afrique que nous qui vivons ici vivons chaque jour.

Cependant, en tant que chrétiens, nous sommes appelés à partager le don du pardon. Alors que nous commençons l’observation de la semaine sainte, en nous rappelant comment le Seigneur sans péché s’est donné pour notre recherche de vengeance et de rétribution.

Nous sommes conscients du fait que les deux scientifiques français ont reconnu leur erreur et se sont excusés depuis. Nous sommes appelés à accepter leurs excuses et à leur pardonner.

Notre Seigneur Jésus-Christ a dit: Si quelqu’un pèche contre vous, allez et montrez la faute lorsque vous êtes seuls. Si il ou elle vous écoute, vous l’avez retrouvé…». Ces personnes se sont excusées et ont reconnu la douleur qu’elles ont causée à l’Afrique et au monde. Ils doivent être pardonnés.

Nous devons aussi, en tant que chrétiens, éviter la tentation de tenir rancune non seulement contre eux, mais aussi contre leurs nations et leurs continents. Nous ne devons pas avoir de croyances stéréotypées contre eux ou d’où ils viennent, car ce serait commettre le même péché que nous les accusons de commettre contre nous.

Nous saluons et nous nous concentrons sur le riche système de connaissances et de compétences inhérent à l’Afrique, utilisé pour lutter contre la pandémie et pour répondre aux besoins de sa population.


Joyeuses Pâques

Paix et bénédictions

Rév. Dr. Fidon MWOMBEKI

Secrétaire Général de la CETA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer