ActualitésSondage

Baromètre 2017: Muzito, personnalité politique de l’année

Economiste, ancien inspecteur des finances, ex-ministre du Budget, Premier ministre honoraire et député national, Adolphe Muzito, passe aux yeux de l’opinion pour la personnalité politique préférée des RD-Congolais en 2017 avec 80% des votes favorables. C’est le verdict que livre un sondage Les Points -le tout premier que cet institut imprime sur un support papier- consacré aux personnalités ayant brillé dans leurs domaines respectifs et aux événements ayant positivement attiré l’attention des masses durant l’année qui vient de s’achever.
 
Dans cette enquête publiée le 2 janvier 2018 -qui n’intègre ni le Président de la République, ni le Premier ministre, non «traités»-, seul un nom apparait dans la catégorie «personnalité politique de l’année» aux côtés de ce haut cadre du PALU: Corneille  Nangaa Yobeluo, le président de la CENI, arrivé en deuxième position avec 65%, propulsé, selon l’enquêteur, par «la réussite des opérations d’enrôlement sur toute l’étendue du territoire national et la publication du calendrier électoral, au moment où le doute persistait sur l’organisation des élections générales plusieurs fois reportées à cause du manque des moyens financiers».
Est-ce l’effet «Tribunes et universités populaires» ou la conséquence des tournées entreprises l’année dernière dans les provinces du Kasaï, Kwilu, Kwango et Maindombe? Les deux, à en croire les commentaires de Freddy Panda, le patron de l’institut Les Points.
«Adolphe Muzito aura marqué positivement la population RD-congolaise non seulement par ses tribunes qui traitent de manière objective et approfondie de toutes les questions qui concernent la vie nationale, mais aussi par des tournées qu’il a effectuées dans le Congo profond», explique Panda.
Puis: «Alors que les acteurs politiques congolais sont habitués à visiter seulement leurs circonscriptions électorales, le Premier ministre honoraire, élu de Kikwit, a visité des cités et des villages des provinces du Maindombe, Kwango, Kwilu et Kasaï. Son message à la population à choisir, lors des élections, des partis qui disposent des projets de société qui proposent des solutions à leurs problèmes aura marqué 80% de la population qui salue sa maturité politique et son attachement au bien-être social de ses compatriotes».
Enfin: «Bon nombre de RD-Congolais sont d’avis qu’il est une exception dans ce sens qu’il est seul politique RD-congolais qui propose des solutions aux différents problèmes qui se posent de manière scientifique et les met à la disposition de tout le monde».
Sans conteste, Muzito a eu une méthode particulière et a choisi la voie de travailler pour l’éveil  de la conscience de la population pendant que divers acteurs politiques étaient dans la chamaillerie pour le partage du pouvoir.
Abordée à la faveur de la publication de sa 8ème Tribune dédiée à la faiblesse des grands partis au Parlement, son idée de réformer le cadre légal en imposant aux formations politiques un seuil de représentativité nationale aux élections législatives a porté des fruits. Elle a été reprise dans la Loi électorale adoptée par les deux chambres et promulguée par le Chef de l’Etat.

AKM 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer