ActualitésSondage

Baromètre 2017: chez les parlementaires, Lokondo mène la danse

Les résultats du sondage mené par Les Points sur les députés les plus convaincants en 2017 propulsent Henry-Thomas Lokondo à la tête du peloton. Il est suivi par Pius Mwabilu, Toussaint Alonga et John Kolela avec qui Lokondo forment ce cercle fermé des élus jouissant encore de l’estime de la population.
 
La Chambre basse du Parlement RD-congolais a connu des moments très mouvementés en 2017, particulièrement lors de la session budgétaire de septembre avec la fameuse motion incidentielle grâce à laquelle certains membres du gouvernement et même le Président de l’Assemblée nationale ont été tirés de la fosse aux lions. Ce, en dépit du fait que le taux de confiance témoignée aux députés nationaux par la population a, selon l’Institut de sondage Les Points, a considérablement baissé. «Près de 73% des répondants disent qu’ils n’ont plus confiance aux honorables députés», constate Les Points. Cependant, quelques têtes se démarquent et marquent les esprits de la population. Henry-Thomas Lokondo est à la tête de ce cercle restreint des élus du peuple ayant positivement impacté l’année 2017 au vu de leurs actions parlementaires. L’élu s’empare de la part du lion en raflant 75% de suffrages favorables. On lui attribue le mérite de mettre au centre de ses actions l’intérêt du peuple. «Très actif et prolifique, il s’est même mis en difficulté avec certains cadres de sa famille politique, la Majorité présidentielle, qui ne supporte plus sa gueule mettant en mal leurs intérêts politiques», rappelle Frédéric Panda. Lokondo distance de 14% son collègue de la MP, Pius Mwabilu Mbayu. Président du groupe parlementaire «Terre d’avenir», Pius Mwabilu est préféré par 61% des enquêtés pour avoir valablement défendu les intérêts de la MP en initiant notamment des motions incidentielles contre toute tentative visant la déstabilisation du gouvernement. Vient ensuite Toussaint Alonga qui, à en croire Les Points, s’est particulièrement activé lors de la session de septembre. Au cours de cette session, l’élu de Kinshasa, apprécié par 55% des RD-Congolais, a initié une pétition contre le Speaker de la Chambre basse du Parlement. Elu sur la liste de l’UDPS à Likasi, John Kolela ferme la marche avec 50% d’opinions favorables. Ses interventions dans le cadre du contrôle parlementaire et son implication pour le triomphe de la vérité dans le dossier Kamwina Nsapu lui ont offert une place dans ce cercle très réduit des Députés nationaux jouissant d’une certaine estime dans le chef de la population.

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer