ActualitésDossier à la UneJusticeNation

Affaire sauts-de-mouton: David Blattner, en garde à vue mercredi et jeudi, se rapproche de la prison de Makala

Chaude confrontation jeudi entre le PDG de Safricas et le DG de l’OVD, Benjamin Wenga. Le premier n’a pas pu, selon certaines indiscrétions, fournir des explications convaincantes sur le chantier fantôme de pont Kasa-Vubu…

Le Gouvernement, à travers le Vice-premier de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende, l’avait annoncé. «La justice fera son travail sans complaisance et en toute objectivité pour dégager les responsabilités en rapport avec les moyens de l’État mis à disposition pour ce projet». Interpellé depuis mercredi à Kinshasa pour fournir des explications dans le cadre des enquêtes initiées sur les sauts-de-mouton inachevés, David Blattner et son entreprise SAFRICAS CONGO S.A ont bel et bien été payés pour exécuter les travaux sur des sites stratégiques dans la capitale RD-congolaise conformément au marché conclu.
Si une partie de l’ouvrage est déjà visible à la place Debonhomme, sur le Boulevard Lumumba, le chantier du Pont Kasa-Vubu, par contre, reste introuvable. Quelques jours seulement après la visite d’inspection du Président de la République, Félix Antoine Tshilombo, dans différents chantiers, la Brigade judiciaire a procédé tour à tour à l’interpellation, mercredi 19, de David Blattner, PDG de Safricas, et à la confrontation, jeudi 20 février, cet homme d’affaires et le DG de l’Office des voiries et drainages -OVD-, Benjamin Wenga Basubi. Loin de violer les secrets d’instruction, certaines indiscrétions évoquent des indices sérieux de culpabilité dans le chef de David Blattner. Des sources ont rapporté à AfricaNews que dans sa déposition, le PDG de SAFRICAS, qui n’a pas convaincu les inspecteurs en charge du dossier, a avoué avoir accordé à son tour des fonds publics destinés à ces marchés à des sous-traitants… fantômes.

Dans ce dossier devant la justice, les autorités compétentes ainsi que l’opinion voudront être éclairées sur l’utilisation des fonds alloués en rapport avec les travaux de construction des sauts-de-mouton à travers la ville de Kinshasa dans, inscrits dans le programme des 100 jours du Chef de l’Etat.

Cueilli mercredi, David Blattner a vu sa garde à vue prolongée jeudi. Selon les habitués des couloirs judiciaires, son sort paraît scellé et la voie pour incarcération à Makala ouverte dans les prochaines heures.

José BABIA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer