Actualités

15 septembre – 30 septembre 2020: 15 jours d’inactivité parlementaire dans un contexte d’urgence sanitaire et économique!

La rentrée parlementaire a eu lieu le 15 septembre dernier. Depuis, presque plus rien. Pendant ce temps, les arriérés de textes de loi à adopter s’accumulent. Dans une insouciance caractérisée des élus non soumis à des obligations de résultats.

La session de septembre dite session budgétaire est une session ordinaire contrairement à une session extraordinaire où les matières sont explicitement limitées.
En attendant l’envoi par le gouvernement des projets relatifs au budget et aux finances -Collectif 2020, Reddition 2019 et Finances 2021-, le parlement devrait s’atteler à résorber les arriérés et à exercer le contrôle parlementaire!

« Le plus préoccupant c’est la récurrence, la répétition de cette activité alternative sinon résiduelle du parlement. Trop de paresse parlementaire, trop de vacances parlementaires », se plaint un observateur.

D’aucuns sont d’avis qu’il Il conviendrait sans doute de penser à la modification de la Constitution pour adopter une session parlementaire unique de 9 mois, allant du 15 septembre au 15 juin. Le débat est lancé!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer