RDC – Dossier SNEL 100 jours: Le député Nzangi opte pour une enquête parlementaire

0

Une commission d’enquête parlementaire sera mise en place en vue de faire la lumière sur la nature du paiement de la somme de USD 14.963.480 en faveur de la REGIDESO et de la SNEL, en 2019, dans le cadre du Programme d’urgence des 100 premiers jours du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. C’est en ces termes que le député Antoine Nzangi a conclu sa question orale avec débat adressée, à la plénière du mercredi 20 mai 2020, au vice-Premier ministre et ministre du Budget, Jean Baudouin Mayo. En tirant cette conclusion, l’auteur de la question a estimé ne pas être convaincu par la vraie nature de l’argent débloqué pour réaliser les travaux de 100 jours. «Dans la Loi des finances 2019, nulle part il est indiqué une somme d’argent destinée à ces travaux», a souligné le député Antoine Nzangi. Et d’ajouter: «j’ai avec moi la Loi des finances à laquelle le VPM en charge du Budget a fait allusion. Je ne vois pas. Je veux qu’il m’explique la nature de ce montant débloqué pour les activités des 100 jours surtout pour ce qui concerne le secteur de l’énergie. Non. Honorables députés et chers collègues, il s’agit là d’un détournement», a-t-il poursuivi. N’étant pas convaincu par les réponses du VPM Mayo, le député Antoine Nzangi a jugé bon de mettre en place une commission d’enquête parlementaire devant faire l’éclairage sur cette situation floue. En dépit des réponses et arguments avancés par le Jean Baudouin Mayo Mambeke, l’auteur de cette initiative parlementaire est resté dans sa soif. Pour lui, tout a été entendu dans les propos du VPM en charge du Budget sauf la nature de la somme débloquée pour les travaux des 100 jours dans le domaine de l’énergie.

Dorian KISIMBA