Sports

Vers le mondial 2018, premier pas réussi pour les Léopards

Après leur première participation en 1974, les Léopards de la RD-Congo sont plus que jamais déterminés à signer leur retour sur la scène mondiale. Ils veulent aller en Russie où se déroulera la Coupe du monde 2018.
La preuve de cette détermination a été donnée samedi 08 octobre dernier. Jouant les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye en match de la première journée des éliminatoires du Mondial, les poulains du coach Florent Ibenge se sont imposés sur un score fleuve de 4-0.
Large victoire qui permet aux RD-Congolais de glaner les trois premiers points précieux en attendant la deuxième journée programmée au mois de novembre prochain. Les fauves de la RD-Congo effectueront le déplacement de Conakry en Guinée où ils croiseront le fer avec les Sylli national. Ce sera le deuxième pas à réussir sur la route du Mondial.
C’est un rêve qui s’est placé sur une meilleure orbite pour devenir réalité. Un projet qui commence à prendre forme. Au-delà des mots et des campagnes médiatiques, techniques et administratives lancées, la qualification au prochain mondial, bien que loin d’être acquise, semble être à la portée des Léopards qui, sans trembler, ont ébranlé les Libyens samedi dernier à Kinshasa.
Mobilisation tous azimut. Toute la ville arborée et peinte aux couleurs nationales. En grande pompe, les fauves entraient en lice aux éliminatoires du Mondial dont l’objectif final est de ramener le pays sur le toit mondial du football 44 ans après. Et ils ont réussi leurs premiers pas de la plus belle de manière avec un Mbokani tout feu tout flamme qui marque d’une empreinte spéciale et indélébile son come-back en sélection nationale. Le nouvel attaquant de Hull City a promis et a réalisé.
Il s’est illustré tôt dans la rencontre lorsqu’il crucifie, à l’aide du montant, le portier libyen.
Peu avant la pause, Bolingi lui emboite le pas et permet de mener sur la marque de 2-0 au jus. Monté à la place de Botaka, sorti sur blessure, Firmin Mubele Ndombe met en vent toute la défense adverse et d’une frappe limpide bat le dernier rempart des Chevaliers de la Méditerranée qui touche le ballon sans le dévier de la lucarne.
Quelques minutes plus tard, Mbokani va de nouveau se signaler. Il sera à la conclusion d’un excellent travail accompli par Djo Issama Mpeko sur le flanc droit qui, après s’être débarrassé de deux joueurs, a envoyé le ballon dans la surface fatale où l’ancien sociétaire d’Anderlecht, aux prises avec deux défenseurs, a, de la tête, expédié le cuir au fond de filet. 4-0.
Le pays exulte. La Libye subit le sort de la chicotte RD-congolaise. Une cuisante défaite qui a scellé le sort du sélectionneur libyen remercié au lendemain de la rencontre.
Dans l’entre-temps, Ibenge et ses poulains poursuivent la campagne de qualification. Le prochain adversaire s’appelle Guinée. La rencontre est prévue pour le mois de novembre prochain.
Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer