Sports

Rodrigue Masuama: «le ministre des Sports doit aussi tenir compte des arts martiaux»

Tenir compte des arts martiaux en général et de la Fédération congolaise de combat libre -FCCL- en particulier, telles sont les attentes de Rodrigue Masuama, expert en développement communautaire des arts martiaux envers le tout nouveau ministre des Sports Serge Nkonde. Considérée comme une discipline négligée, Rodrigue Masuama invite le patron des Sports RD-congolais a placé aussi un regard particulier envers cette pratique sportive.

«Nous voulons juste que le ministre tienne compte de toutes les disciplines sportives en occurrence les arts martiaux. Souvent cette discipline est négligée au profit du football et autres… Durant son mandat, il doit aussi placer un regard particulier envers les arts martiaux, notamment la Fédération congolaise de combat libre», a-t-il lancé.

Selon lui, le ministre des Sports et Loisirs Serge Nkonde doit saisir le taureau par les cornes au moment opportun afin que cette discipline puisse représenter en bien l’image du pays dans des compétitions internationales. «Il faut qu’on se le dise, le sport de combat n’est pas vraiment pris en compte. Comme première requête, nous demandons au ministre de mettre des moyens à la disposition de la fédération au moment opportun. Il nous arrive de fois de rater certaines compétitions ou de voyager avec les athlètes à la veille par manque de moyen», a-t-il réclamé.

Et de conclure: «Nous lui demandons de mettre de l’ordre de ce côté et cela nous permettra, non seulement de bien nous préparer pour la compétition, mais aussi de voyager dans un délai convenus».

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer