Sports

Michel Kasa-Vubu veut donner un sang neuf au football RD-congolais

Le football RD-congolais a besoin d’un oiseau rare pour sa relance. Les actuels animateurs de la Fédération congolaise de football association -FECOFA-, auteurs de plusieurs erreurs, sont désavoués de telle manière que leur maintien signifierait l’enterrement définitif du Congo sportif. Michel Kasa-Vubu Mankekele, sûr de lui, veut se présenter comme le messie qui pourrait sauver la situation. C’est un sportif vivant en Europe mais qui aura suivi avec attention la situation du football RD-congolais. Lors d’un entretien, Michel Kasa-Vubu, fils cadet de la fratrie du premier Président de la RD-Congo, Joseph Kasa-Vubu, a signifié que les déboires des clubs et de l’équipe nationale de la RD-Congo sur le continent le préoccupent au plus haut point, si bien qu’il décide de se mettre au chevet du Congo footballistique. La meilleure manière de sauver celui-ci du naufrage, pense-t-il, est de s’emparer de la présidence de la FECOFA.

Michel Kasa-Vubu est donc candidat à la succession de Constant Omari Selemani qui a démissionné de son poste à quelques mois de l’expiration de son mandat. A l’entendre, il a l’intention de donner un sang neuf à la FECOFA qui, de l’avis des sportifs avisés, ne joue pas réellement son rôle. «C’est la fédération de la honte!», la qualifie-t-on en RD-Congo. En effet, elle est la seule en Afrique qui excelle dans les ratés au point qu’on se demande si ses animateurs maîtrisent la chose sportive: «l’incapacité à traiter avec objectivité les litiges qui opposent les clubs, la négligence dans l’encadrement des athlètes des équipes nationales féminines, la mauvaise préparation des Léopards, les détournements fréquents d’argent», tels sont les maux dont souffre la FECOFA. Ce qui pousse à dire, a-t-il déclaré, la «maison» doit être nettoyée de l’actuel comité et recevoir un autre.

«Cependant, le comité qui va être mis en place, doit être constitué par des hommes compétents et intègres, dirigés par un sportif au vrai sens du mot», a-t-il proposé. Ancien joueur ayant évolué dans l’un des meilleurs championnats en Europe et entraineur de club de football en Belgique, Michel Kasa-Vubu entend réorganiser le football RD-congolais en lui administrant des méthodes modernes. «Si les délégués des Ligues provinciales, appelés à élire le nouveau président, m’accordent leurs voix lors du scrutin prévu au mois de décembre 2021, ils contribueront indiscutablement à la renaissance du football RD-congolais. Par contre, s’ils se font corrompre afin de maintenir le système Omari, ils endosseront la responsabilité historique d’empêcher le progrès du pays en matière footballistique», a-t-il lancé.

Tino MABADA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page