Sports

Mazembe et V.Club, ça passe ou ça casse cet après-midi

La qualification pour la phase des poules, c’est tout ce dont rêve Mazembe et V.Club, deux clubs RD-congolais engagés en Ligue des champions de la CAF. Cet après-midi, les ambassadeurs RD-congolais, encore en lice en compétitions africaines interclubs, livrent leurs rencontres de la phase retour des 8èmes de finale de la CAF-C1. Les Corbeaux reçoivent dans leur antre de Kamalondo à Lubumbashi les Marocains de Wydad Athlétic club alors qu’en déplacement au pays de Nelson Mandela, l’Afrique du Sud, les Dauphins noirs seront reçus par Mamelodie Sundows. Perdant devant le club marocain à la manche aller, 2-0, Mazembe est contraint de remonter deux buts et d’en rajouter un sans encaisser pour s’assurer une place en quarts de finale. Une mission certes difficile mais pas impossible, surtout quand on connait la fougue des Corbeaux sur leur terrain. Ayant pris une avance grâce à sa victoire en manche aller, 1-0, V.Club devra également marquer pour se mettre à l’abri de toutes surprises pouvant compromettre ses chances de revivre une saison réussite comme celle de 2014 où ils ont terminé la course en finale.
Mercredi 20 avril, les regards de tous les férus du ballon rond continental seront rivés vers les compétitions africaines interclubs de la CAF. Les clubs RD-congolais engagés en Ligue des champions disputent cet après-midi leurs matchs retour des 8èmes de finale. Une étape décisive, car il faut à tout prix arracher la qualification. A Lubumbashi, la mobilisation est tous azimut. Un public fou est attendu au stade TP Mazembe de Kamalondo pour pousser les Corbeaux à la qualification au détriment des Marocains de Wydad Athlétic club. Mal en point pour s’être incliné, 2-0, lors de la manche aller disputée à Casablanca, Mazembe est obligé de l’emporter sur la note d’au moins 3-0 pour pouvoir continuer leur périple dans cette prestigieuse compétition continentale. Le suspens sera donc au rendez-vous. Le moindre but marocain pourra compromettre les chances de Mazembe d’accéder en quart. Toutefois, les raisons de croire à une victoire parfaite des Corbeaux sont-là. Dans leur temple de Kamalondo, les poulains du coach Hubert Velud ne pardonnent pas. Ils n’ont jamais perdu le moindre match depuis la construction de ce nouveau stade. Tous ceux qui sont passés par-là, y ont laissé leur peau. Les protégés de Moïse Katumbi devront alors sortir le grand jeu pour largement gagner cette confrontation et s’ouvrir la voie royale des quarts de finale. Ainsi, ils doivent jouer haut dans le pressing avec une attaque de feu pour contraindre les Marocains à jouer dans leur camp et maximiser les occasions de trouver le chemin de filet. Rainford Kalaba, Thomas Ulimwengu, Solomon Assante, Adama Traore, Roger Assale, Jonathan Bolingi, Meshack Elia, sont tous capables de faire la différence et marquer des buts. «Impossible n’est pas Mazembe», dit-on chez les Badiangwenas. Vainqueurs avec une avance de deux buts au match aller, les Marocains vont certainement développer un jeu en bloc et procéder par des contres pour espérer marquer. Un système qui invite la défense de Mazembe de veiller au grain et de se rendre imperméable.
Qualification, mot d’ordre pour les Dauphins
A Pretoria en Afrique du Sud, l’AS V.Club de Kinshasa jouera contre Mamelodie Sundows, toujours dans le cadre des rencontres retour des 8èmes de finale. Fort de son succès, 1-0, au match aller, le club kinois est en bonne posture mais pas à l’abri de l’élimination. D’où, ce mot d’ordre donné par l’entraineur Florent Ibenge, «Qualification». Au départ de Kinshasa, le coach Florent Ibenge avait ex-cathedra déclaré: «nous ne pensons qu’à la qualification et rien d’autre». Deux cas de figure sont possibles pour confirmer cette qualification. Soit, les Moscovites devront sortir leur grand jeu et battre la formation sud-africaine sur sa pelouse. Soit encore, les poulains de Florent Ibenge devront se contenir et s’assurer un match nul. Toute défaite n’écartera pas forcément AS V.Club de la compétition. Le club vert et noir de la capitale pourrait toutefois se qualifier s’il perdait le match mais à condition qu’il inscrive au moins un but et que l’écart de but ne soit pas supérieur à un. La tâche est certes possible, mais pas facile pour un adversaire aussi coriace que Mamelodie Sundows qui jouera devant son public. V.Club est ainsi appelé à jouer pour marquer et éviter de subir le jeu sud-africain en jouant à la défensive. Finaliste en 2014, V.Club a l’ambition de rééditer l’exploit cette saison. En cas d’échec, les deux clubs RD-congolais seront relégués en CAF-C2 où ils vont disputer la phase de 8ème bis. Le suspense reste encore maintenu en attendant les résultats de cet après-midi.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer