Sports

LINAFOOT sanctionne les fauteurs de trouble

En dépit des différents séminaires animés à l’intention des clubs et supporters pour la pratique du sport dans le fair-play, ceux-ci semblent faire sourde oreille. Ils continuent à émailler les stades avec les troubles. Et la LINAFOOT ne se fatigue pas de sanctionner les fauteurs de trouble. Elle a suspendu les résultats des matches ayant opposé V. Club à Shark XI et Vutuka à V. Club. La première citée s’est terminée en queue de poisson, alors que la deuxième a vu un joueur de Vutuka non en règle prendre part au jeu. AS Dragons/Bilima, AS Nika, AC Capaco et US Socozaki sont sommées de payer une amende correctionnelle évaluée à USD 300 pour violation de la zone neutre par leurs supporters lors de leurs matches de la 2ème journée.
En plus de cette amende, Socozaki perd son match par forfait et devra verser à la LINAFOOT une amende d’USD 100 pour avoir aligné 4 joueurs non qualifiés. Le chef de délégation de ce club, Erick Kivwara, est suspendu pour trois mois et avec amande d’USD 200. CS Makiso va payer pour son absence sur le terrain. Devant affronter AC Nkoy, le club de Kisangani a brillé par son absence. Non seulement il perd ce match par forfait, le club de Kisangani perd également ses deux prochains matches.
 
Une série des sanctions pour Tshinkunku
Dimanche dernier en faveur de la 4ème journée de la LINAFOOT, US Tshinkunku affrontait SM Sanga Balende. Alors que l’on s’acheminait tranquillement vers la fin de la rencontre, Sanga Balende menant au score par 1-0, les supporters de l’US Tshinkunku se sont arrangés pour semer du désordre et empêcher ainsi la fin normale de ce duel. Plusieurs blessés ont été signalés. La LINAFOOT n’a pas tardé pour trancher ce sal dossier tombé sur sa table. Elle inflige à l’US Tshinkunku une série de sanctions.
La première c’est la perte de ce match par forfait et la déduction de trois points sur le capital déjà acquis. En plus, le club de Kananga devra payer une amende correctionnelle d’USD 500 et réparer les préjudices causés. Il payera également une amende d’USD 900 pour violation de la zone neutre, envahissement de l’aire de jeu, jet des projectiles, injures et menaces de mort par ses supporters. Le trésorier du club, Thisumbu Tshiko, est lui aussi emporté par cette vague de sanctions. Il lui est interdit d’accéder pendant six mois aux installations sportives. Le club est en outre placé sous menace. En cas de récidive, il jouera tous ses matchs à huis clos. Enfin, la LINAFOOT a infligé une sanction au commissaire au match. Kankonde est suspendu pour six mois suite à son rapport incomplet et complaisant.

 

 

Gautier IMBENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer