Sports

Ligue 1 France: Mubele, un parcours assez ronflant en une demi-saison

Arrivé à Renne l’hiver dernier en provenance du Qatar, l’international RD-congolais Firmin Mubele a fait parler en bien son transfert. En une demi-saison en championnat français, Mubele a réussi à imposer son respect et son intégration au sein du Stade Rennais. Après deux premiers matchs d’observation, la pépite RD-congolaise a fait parler de son talent, étant à deux reprises, le déclencheur de l’égalisation des siens contre Metz et Dijon. Il aura fallu 531 minutes à Mubele pour être récompensé de son abattage. Contre l’Olympique Lyonnais, alors qu’il disputait son huitième match sous le maillot rouge et noir, il a ouvert son compteur but en égalisant pour les siens à 9 minutes de la fin du match. Ensuite, il sera cité parmi les tops flops de la 32éme journée du championnat contre Montpellier en marquant l’unique but du match. En 1076 minutes de jeu jouées, Mubele a disputé 14 matchs, 12 titularisations, 2 entrées en jeu, 5 fois remplacé et 3 buts marqués. Un parcours assez ronflant pour une demi-saison.
Si hier, les supporteurs bretons sont restés sceptiques, se posant autant des questions sur Firmin Mubele, actuellement, ce n’est plus le cas. Le Stade Rennais peut compter sur sa nouvelle recrue. Débarqué en France l’hiver dernier en provenance d’Al Ahli Doa au Qatar, l’international RD-congolais a réussi son baptême du feu en Ligue 1. Venu sous la doublure de Paul-George Ntep parti en Allemagne, l’ancien joueur de l’AS V.club a renforcé le secteur offensif du Stade Rennais. Débutant sur le banc pour ses deux premiers matchs d’observation, Mubele s’est révélé en faisant parler de ses qualités lors de ses troisième et quatrième matchs. Alors qu’il disputait son tout premier match en intégralité, le «Devin Mubele», sobriquet lui collé par ses partenaires pour avoir prédit de marquer son premier but avant la rencontre, s’est fait déclencheur de l’égalisation des siens à deux reprises notamment contre Metz et Dijon. Il a su maintenir son club parmi les tops 10 du championnat.
Après avoir posé les bases de sa prestation en faisant preuve d’une belle activité par ses appels, il aura fallu 531 minutes à Firmin Mubele pour être récompensé de son abattage. Il a ouvert son compteur but en égalisant pour les siens à 9 minutes de la fin du match contre l’Olympique Lyonnais. Tout le Stade Rennais a jubilé au rythme de Fimbu, la danse fétiche des RD-congolais, scandant le nom de son numéro 7. Félicité comme il se doit par son président Courbis et ses partenaires, le «Devin Mubele» a aussi reçu les compliments son entraineur Christian Gourcuff pour avoir confirmé ses possibilités à chaque sortie. Lors de la 32éme journée, il sera cité parmi les tops flops du championnat contre Montpellier en marquant de plus belle des manières l’unique but de la rencontre. En 1076 minutes de jeu jouées, Mubele a disputé 14 matchs, 12 titularisations, 2 entrées en jeu, 5 fois remplacé et 3 buts marqués. Un parcours assez ronflant pour une demi-saison dans un championnat de haut niveau.
Né à Kinshasa le 17 avril 1994, Firmin Mubele s’est d’abord illustré dans le rang de l’AS V.club, un club de la capitale même. Champion national en 2015, il dispute la finale de la Ligue des champions africains, perdue contre Sétif, et termine co-meilleur buteur de la compétition. Après avoir été désigné meilleur joueur évoluant dans le continent, il sera repéré par Al Ahli avec il signe au Qatar en juillet 2015 et y joue durant une saison et demie. Le temps pour ce joueur, «capable d’évoluer aux trois postes en attaque», selon Christian Gourcuff et de marquer 16 buts en 36 matchs de championnat. En janvier 2017, après avoir disputé la CAN avec la RD-Congo, il s’engage pour trois ans et demi avec le Stade Rennais.
Roddy Grâce BOSAKWA
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer