Sports

Les Léopards confortent leur leadership dans le groupe B

Les Léopards de la RD-Congo ont, en moins d’une semaine, battus, à deux reprises, les Palancas Negras d’Angola en matches comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017. Hier mardi 29 mars, la RD-Congo a remporté le second duel face à l’Angola sur le score de 2-0, au stade du 11 novembre de Luanda, après le 2-1 de Kinshasa. Visiblement, l’Opération «Sokola voisin» ou encore «Chicotte» continue chez les Léopards. Avec cette nouvelle victoire, les fauves confortent leur leadership au classement provisoire du groupe B avec 9 points et prennent une sérieuse option pour la qualification à la prochaine CAN. Ils distancent la République Centrafricaine -RCA- de deux points. Parcours presque positif avec une seule défaite en quatre journées.
Mission accomplie pour le onze national! Comme promis par le coach Florent Ibenge au départ de Kinshasa, les Léopards ont empoché une précieuse victoire devant les Palanca Negras d’Angola, 2-0, mardi 29 mars en match comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations -CAN-, prévue pour janvier 2017 au Gabon. L’efficacité de deux sociétaires du TP Mazembe a scellé le sort des Angolais, incapables de tromper la vigilance de Matampy en dépit de quelques actions chaudes devant les perches des RD-Congolais.
Coaching payant
Alors que tout le monde souhaitait voir une équipe des Léopards très offensive, le coach Florent a plutôt opté pour une tactique plus défensive, alignant dans son onze de départ quatre défenseurs et trois milieux de terrain à vocation défensive. Un coaching payant qui a permis aux Léopards de contenir la pression angolaise, de procéder par des contre-attaques et de miser sur les coups de pied arrêtés pour espérer trouver le chemin de filet. C’est ainsi qu’après avoir subi un pressing non-stop des Angolais, jouant les temps additionnels de la première période, les Léopards vont bénéficier d’un coup de pied arrêté aux abords de la surface de réparation suite à une faute sur Yannick Bolasie, tranchant en contre-attaque. Baoumeto s’en charge et envoi le ballon dans la surface où le capitaine Joël Kimwaki, bien servi par Bompunga de la tête, fait trembler le filet à la 47ème minute. 1-0 pour les poulains de Florent Ibenge qui rentreront aux vestiaires avec cet avantage. De retour de la pause, les Angolais, courant derrière le score et contraints à revenir à la hauteur des RD-Congolais, entament la deuxième période avec un pressing très haut. Ils sont les premiers à s’offrir les occasions de but mais heurtent à chaque fois devant un Matampy Ley impeccable. Dans l’entre-temps, côté RD-congolais, on ouvre le jeu en produisant un jeu plus offensif qu’à la première mi-temps. Ce changement de tactique, moins bien appliqué, a failli coûter cher aux poulains de Florent Ibenge qui se sont illustrés par des pertes de ballon et imprécisions dans les passes. Une indiscipline tactique qui a permis aux Palanca Negras de semer la panique dans le camp des Léopards. Après plusieurs tentatives de part et d’autre, les joueurs vont céder à la fatigue et des changements vont s’opérer de deux côtés. Côté RD-congolais, Firmin Mubele Ndombe et Jonathan Bolingi monteront à la place de Yannick Bolasie et de Cédric Bakambu. Deux changements qui apporteront du jus et un bon pressing dans la charnière offensive RD-congolaise. Héritant d’un magnifique travail réalisé par Mubele, qui a mis en vent deux défenseurs angolais, Bolingi, d’une puissante frappe de la tête, va chicoter pour une deuxième fois dans cette rencontre le portier des Palancas, obligés d’aller chercher le cuir au fond de filet alors que l’on jouait déjà les temps additionnels. A 2-0, le chaos et le désespoir s’installent dans le camp des Angolais.
Cette précieuse victoire, obtenue avec manière, permet à la RD-Congo de conforter sa place de leader du groupe B avec 9 points, suivie de la République Centrafricaine -RCA- avec 7 points, de l’Angola avec 4 points et le Madagascar tire la queue avec 2 points. A la 5ème journée, programmée pour le mois de juin prochain, la RD-Congo fera le déplacement d’Antananarivo pour y défier la sélection malgache avant de recevoir en septembre prochain la RCA.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer