Sports

La FECOFA se réveille face au geste de Ngoyi Kasanji

La Fédération congolaise de football association -FECOFA- a remboursé à Ngoyi Kasanji, président de SM Sanga-Balende de Mbuji-Mayi, la somme d’argent qu’il a débloquée pour permettre la poursuite de la LINAFOOT. Cette dernière se trouvait en difficulté pour organiser les rencontres des play-offs. C’est au cours d’une réunion extraordinaire, vendredi 4 mars en son siège, que le président de la FECOFA, Constant Omari, a levé cette option et s’est déclaré prêt à financer sur fonds propres la suite du championnat national.
La Fédération congolaise de football association -FECOFA- s’est finalement décidée, vendredi 4 mars dernier, de rembourser les fonds mis à la disposition de la LINAFOOT par le président de SM Sanga-Balende, Alphonse Ngoyi Kasanji, afin de permettre l’organisation des play-offs. La FECOFA l’a fait savoir lors d’une réunion extraordinaire tenue le même vendredi à Kinshasa. De son côté, le comité exécutif de la LINAFOOT s’est dit aussi reconnaissant à l’endroit de Ngoy Kasanji. «La LINAFOOT remercie Monsieur Ngoyi Kasanji pour son intérêt porté sur le football. Mais pour des raisons d’indépendance et d’éthique, le comité vient de décider de pouvoir restituer à Monsieur Ngoy Kasanji la somme qu’il avait disponibilisée pour la suite du championnat de la LINAFOOT», a confié Emmanuel Kande, porte-parole de la LINAFOOT. A la même occasion, il a assuré que la FECOFA s’est résolue de financer le reste du championnat national de football.
Cependant, le président de Sanga-Balende a déclaré que son intervention financière à la LINAFOOT n’est pas à confondre avec la corruption comme répandent certains médias de la place. «Je ne voudrais pas qu’il y ait une sorte de spéculation de malentendu autour de ce montant. La corruption on ne le fait pas au grand jour. On a remis cela publiquement et ce n’était pas un contrat secret», a affirmé Ngoyi Kasanji. Par ailleurs, qu’il a remis ce montant en vue de permettre à la LINAFOOT de sauver le championnat national à quelques mois de sa clôture. Les amoureux du ballon rond s’interrogent de ces désagréments dans le championnat d’élite RD-congolais. Pourquoi la FECOFA devrait réagir en retard? A qui revient la faute? Aux dirigeants de la LINAFOOT? «Car, gérer c’est prévoir», dit-on.
En dépit de cette intervention tardive de la FECOFA, le go a été donné samedi 5 mars avec deux affiches, comptant pour la première journée de ce play-off. A Goma au stade Volcan, V club a réussi son entrée à la matière en s’imposant, 3-0, devant l’AS Dauphin noir alors que le même jour, DCMP a trébuché, 2-0, à Bukavu au stade de la Concorde face à l’équipe locale de Muungano. Dimanche 6 mars 2016, cette première journée s’est poursuivie à Lubumbashi et à Mbuji-Mayi. TP Mazembe et SM Sanga Balende ont réussi leur première journée, à Lubumbashi, les Corbeaux ont dominé le derby, 2-0, face aux Cheminots au stade Kibassa Maliba, le même jour à Mbuji-Mayi Shark XI est tombé pour la première fois au stade Tshikisha par un score étriqué d’un but à zéro.
Gautier IMBENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer