Sports

Kinshasa : Le stadium des Martyrs se meurt

Construit en 1994 avec une capacité de 2 000 places, le stadium des Martyrs a pour vocation: «permettre le développement du basketball». Malheureusement, cette infrastructure ne répond plus aux normes internationales en vigueur. Elle se meurt. Son aire de jeu, ses installations hygiéniques, ses gradins ainsi que les lampadaires sont dans un état plus qu’inquiétant.

Avec toutes ces structures sportives dédiées à la pratique de la balle au panier, la RD-Congo est le seul pays africain qui ne dispose pas le palais de sport. Cette situation cause naturellement des perturbations du calendrier à cause des pluies rendant impraticable le parquet, étant inondé. Tel est le cas de la 37ème édition de la Coupe du Congo de basketball.

Stade ayant vu éclore de nombreux talents, ce stade ne reste que l’ombre d’elle-même. En effet, ce stade appelé autrefois «Dieudonné Mabusa Eseka», ancien président de la FIBA/Afrique pendant 4 ans, est le lieu où fut formé Mutombo Dikembe, Bismack Biyombo, Christian Eyenga et tant d’autres… C’est aussi dans ce stade que les Léopards dames, 3 fois championnes de l’Afrobasket, ont été formé pour la plupart et se sont entrainés pour ce grand rendez-vous africain de la balle au panier.

Ces installations n’ont pas été salutaires qu’aux dames, en 2019, les Léopards messieurs ont remporté la première édition de l’AfroCAN, une compétition réservée aux joueurs évoluant dans leurs pays. Et la plupart de ces vaillants athlètes ont été soit formés ou se sont produits sur le parquet de ce stade pendant de nombreuses années. Malheureusement, l’état actuel du pays suscite des réactions quelques fois teintées de déception de la part certains athlètes qui y évoluent encore.

«Ce stade fait la honte de notre pays sur le plan sportif. Ce cadre ne mérite pas être ouvert pour organiser les championnats», a déclaré un athlète trouvé sur les lieux.

Triomphe EFONGE      

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer