Sports

CHAN 2020 : les Léopards face au Cameroun dans nouvel état d’esprit

A 24 heures du grand derby de l’Afrique centrale, Camerounais et RD-congolais font les derniers réglages en vue de se jeter dans la bataille. En jeu, une place pour le dernier carré du 6ème Championnat d’Afrique des nations -CHAN. Une troisième confrontation entre les deux mastodontes de l’Afrique centrale, la première en phase à élimination directe, qui promet des étincelles. Victorieux lors de deux premières confrontations, les camerounais seront galvanisés par les milliers de supporters annoncés sur les tribunes. Seulement, les coéquipiers de Salomon Banga auront au travers de la gorge la défaite d’il y a 12 ans quand la bande à Lofo leur avaient privé du CHAN ivoirien. Depuis, le Cameroun a toujours participé à la petite CAN.

Samedi 30 janvier, le temps s’arrêtera dès 20 heures au Stade Japoma de Douala. Le nouveau joyau de la capitale du Cameroun sera le théâtre d’une bataille des fauves opposant la RD-Congo, vainqueur du groupe A et super favori de la compétition, au Cameroun, pays hôte. Dans l’histoire d’une CHAN, ce sera la cinquième retrouvaille entre les deux formations, la troisième lors d’une phase finale. Sur le plan comptable, les Lions mènent avec 2 victoires -toutes deux en phase finale- contre une défaite et un nul. Seulement, la RD-Congo pourra s’appuyer sur sa victoire d’il y a 12 ans lors des éliminatoires du premier CHAN.

Pas épargné par la Covid-19, la sélection RD-congolaise n’est nullement affecté dans son moral. Depuis sa quarantaine de Douala, Mercey Ngimbi, un des «covidés» s’est exprimé en ces termes: «Nous savons que le Cameroun est le pays-hôte. Cela ne nous empêche pas de croire en nos chances. Nous allons aborder ce match avec un nouvel état d’esprit», a lâché  Mercey Ngimbi sur Instagram.

Ibenge, Matampi… de retour dans le groupe

Le sélectionneur Florent Ibenge et trois de ses joueurs, Guy Serge Mukumi, Doxa Gikanji et le portier Ley Matampi, ont rejoint l’effectif après être déclarés guéris de Covid-19. Ils seraient dans des bottes pour la bataille de quart de finale face au Cameroun ce samedi soir. «On respecte notre adversaire qui est le pays hôte et il fait partie des  favoris de ce championnat. Nous, on a une bonne équipe. Eliminé le Cameroun ce n’est pas une magie, mais plutôt notre détermination dans le jeu», a fait savoir Ibenge.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer