Sports

23 léopards sélectionnés pour le chan 2016:Ibenge compte sur la légion V Club

Florent-Ibenge1
Ces Léopards-là comptent en leur sein huit athlètes de V Club. Décidemment, l’EPFKIN n’a pas de côté chez Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards, qui non seulement a fait fi des prouesses de Rody Manga, affectueusement appelé Sissoko -14 réalisations- par les Oranges, mais aussi a zappé, outre Renaissance, toutes les autres équipes  évoluant à l’EPFKIN.
 
La faussée se creuse de plus en plus entre Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards A’, et les Oranges, supporters du FC Renaissance. Et, la récente publication de 23 Léopards devant prendre part au 4ème Championnat d’Afrique des nations -CHAN-2016, compétition réservée aux joueurs évoluant au pays, du 16 janvier au 7 février 2016 au Rwanda, en a rajouté une couche.
Florent Ibenge, également connu pour son intransigeance, n’a pas voulu chercher ailleurs ses Léopards, sinon, à VClub, équipe qu’il entraine depuis 3 ans. Au Rwanda, le onze national est constitué entre autre de huit joueurs verts et noirs, quatre de DCMP, trois du TP Mazembe, un de Lupopo… Et aucun de Dragons/Bilima ni Sanga Balende. «VClub est l’unique équipe de la RD-Congo qui fait jouer des nationaux contrairement aux autres clubs du pays dont la plupart de cadres sont des étrangers. Aussi, VClub est tenant du titre à la dernière édition de la LINAFOOT et de la Super coupe», commente Shako Mambu, entraineur d’une équipe de l’Entente urbaine de football/Kili-Mani.
VClub prend la part de lion. Si ce choix en faveur de VClub semble s’avérer, au FC Renaissance, on parle d’une mauvaise foi du coach Ibenge. «Sinon, comment expliquer encore la non sélection de Rody Manga, appelé Sissoko?», exclame un membre de la section Ngiri-Ngiri du FC Renaissance. Les Oranges n’arrivent à comprendre les critères ayant milité contre la non-sélection de leur attaquant dont les prouesses sur terrain n’ont pas été à mesure de séduire Ibenge.
 
Pas de niveau
Sissoko est l’actuel meilleur joueur de l’Entente provinciale de football -EPFKIN- avec 14 réalisations. Souvent nonchalant dans son jeu, Sissoko reste un vrai buteur à gage que l’EPFKIN n’a pas connu depuis fort bien longtemps. L’absence de Sissoko vient raviver une sorte d’inimitié entre le coach Ibenge et l’équipe de l’Evêque Mukuna. On se rappelle de la saga Matumona Roum dont le FC Renaissance avait ressuscité.
Alors que l’athlète se démarquait sur l’aire de jeu avec des passes décisives et des buts, Florent Ibenge affirmait que le meneur de jeu de cette équipe manquait d’endurance. Si la non-sélection de Sissoko suscite déjà beaucoup de réactions, le fait qu’Ibenge n’ait pas vu des valeurs dans d’autres équipes de l’EPFKIN fait jaser davantage. Outre le FC Renaissance, aucune autre équipe de ce championnat d’élites  kinois n’a envoyé d’athlètes chez les Léopards A’ pour le CHAN Rwanda 2016. Le go de cette compétition sera donné le samedi 16 janvier 2016 à Kigali, capitale du Rwanda.
Les Léopards joueront leur dernier match amical le 10 janvier prochain à Gisenyi, contre la sélection rwandaise, avant de gagner leur QG dans la ville de Butare/Huye où ils livreront les trois matches du Groupe B. Les fauves RD-Congolais affronteront l’Ethiopie le dimanche 17 janvier 2016 à la première journée, avant de croiser l’Angola quatre jours plus tard. Ils matcheront à la troisième journée la sélection camerounaise, le lundi 25 janvier face au Cameroun.
Gautier IMBENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer