Sports

2021, année du fiasco du sport RD-Congolais

Tôlé général ! Jamais auparavant, la moisson sportive RD-congolaise n’a été aussi catastrophique que durant cette moitié de l’année 2021. Cette première partie de l’année mériterait d’être décrétée «Année du fiasco du sport en RD-Congo». Hormis le Basketball qui est la seule discipline sportive qui fera flotter le drapeau RD-congolais au prochain AfroBasket à Kigali au Rwanda, du côté football et handball, c’est le déluge. Tout a commencé à la Coupe du monde d’Handball en Egypte, ensuite au CHAN puis aux éliminatoires de la CAN/Cameroun 2021. En compétition interclubs de la CAF, les clubs RD-congolais, notamment l’AS V.Club, le TP Mazembe, le DCMP et Maniema Union ont tous été balayés.

Si le Basket est la seule discipline à avoir le luxe de se hisser en phase finale de l’AfroBasket/Rwanda, les footballeurs et les handballeurs ont plutôt broyé du noir. Des innombrables revers de l’équipe nationale ainsi que des clubs dans toutes les compétitions internationales. Même la victoire du boxeur RD-congolais, Ilunga Makabu devant le nigérian Olenrewanju Durobola au mois de janvier dernier n’a pas consolé les amoureux du sport. D’abord au CHAN, où la RD-Congo s’est arrêtée en quart de final devant le Cameroun. Puis, aux éliminatoires de la CAN Cameroun, la RD-Congo aura été sans doute la grande désillusion du groupe D. En compagnie du Gabon, la Gambie et de l’Angola, la RD-Congo s’est faite sauvagement débarquer de la course avant même la dernière journée.

Le déluge du sport RD-congolais en compétition interclubs de la CAF

En compétition interclubs de la CAF, l’AS V.Club s’est fait marcher dessus et éliminer de la Ligue des Champions de la CAF avant la délibération de la phase des groupes. Parti comme favori, le club vert et noir de la capitale a été prié de quitter la compétition par les tanzaniens du Simba SC, au terme d’une rencontre qui s’est soldée par un score humiliant de 4-1, soit 5-1 en match cumulé. Même son de cloche pour le TP Mazembe qui, à son tour, a sombré en Algérie devant Belouizdad, un jour plutôt. En Coupe de la Confédération, c’est encore pire ! Aucun club RD-congolais n’a su valider le ticket pour la phase des poules. Cela n’était plus arrivé pour cette nation depuis belle lurette.       

Telle une trainée de poudre

On se rappellera de l’année 2009, dénommée «l’année de l’exploit» où le sport RD-congolais commençait à prendre son envol. Deux mois après le sacre des Léopards au CHAN en Côte d’Ivoire, Bwanga, Ngalula et Mishi Mandembo, trois judokas RD-congolais, ont gagné tous des médailles en bronze, en Ile Maurice, lors du championnat d’Afrique. Ce sont les premières médailles RD-congolaises depuis 69, date à laquelle le judo a commencé à se pratique dans l’ex-Zaïre. Aux jeux de la Francophonie, alors que toutes les autres disciplines sportives buvaient la tasse, ces gladiateurs se sont à nouveau illustrés en remportant trois médailles en bronze. En septembre 2009, pour la toute première participation en Coupe d’Afrique, les handballeuses juniors et cadets ont réussi un coup de maitre. Les deux équipes RD-congolaises ont arraché la qualification à la Coupe du monde après avoir terminé chacune, en troisième position. Le handball de la RD-Congo n’a jamais connu tels exploits. Des performances qu’on ne sait plus atteindre.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer